Orientation

Quel diplôme BUT pour travailler dans la cybersécurité ?

Romain Charbonnier
Par Romain Charbonnier
Journaliste indépendant
Contenu mis à jour le
computer-g68dfde8c6_640

Choisir une formation dans le but de travailler dans la cybersécurité est important sachant que la technologie, les connexions et les systèmes informatiques évoluent sans cesse. Dans ce contexte, la cybersécurité est un domaine lui aussi en évolution avec de nouveaux défis et des menaces toujours plus importantes, impactant tout type d’organisation. Si bien que pour être en mesure de répondre à ces défis et anticiper des attaques et y répondre, il est fondamental de se former. Comme en choisissant par exemple un BUT en cybersécurité. 

Il est important de se former pour travailler dans le domaine de la cybersécurité, et ce pour plusieurs raisons. D’abord pour faire face aux évolutions constantes des menaces. Ces dernières évoluent rapidement, et régulièrement de nouvelles formes de cyberattaques sont découvertes. Il est donc essentiel à la fois d’obtenir des bases de compétences et de connaissances afin d’être en mesure d’appréhender au mieux son métier. Des compétences qui devront être par ailleurs souvent mises à jour afin de connaître les dernières tendances et innovations.

De plus, les entreprises de la cybersécurité ou celles qui disposent d’un service cyber veulent des professionnels aux compétences techniques maîtrisées (pour certains postes en particulier). La cybersécurité est un domaine technique complexe qui, suivant les métiers, peut nécessiter une expertise en matière de réseaux, de systèmes informatiques, de cryptographie, de sécurité des données, développement logiciel, d’analyse, etc.

Se former est également une condition à une embauche. Puisque si la filière recrute massivement, être diplômé permet d’ouvrir des portes et d’accéder à des emplois intéressants. Et ensuite de pouvoir évoluer vers des fonctions à responsabilités.

Vouloir travailler dans la cybersécurité signifie donc réfléchir à son parcours d’études pour y parvenir. Une solution : choisir de se lancer dans une formation de niveau bac +3 d’abord. Comme avec le bachelor universitaire de technologie qui remplace le DUT, mais qui conserve ses mêmes caractéristiques sauf qu’il se déroule en trois ans. En 2021, 51 652 étudiants intégraient une première année de BUT, en France. Selon les données de RERS 2022 du ministère de l’Education, les jeunes s’inscrivant pour la première année de BUT sont à 57 % des bacheliers généraux, 50 % ont un bac technologique, 1,5 % un bac professionnel.

Pourquoi choisir un BUT ?

Il s’agit d’une formation professionnalisante qui prépare directement aux métiers de la cybersécurité. L’enseignement proposé est adapté aux exigences du marché du travail et des acteurs de la filière, et permet ainsi d’apprendre des compétences opérationnelles recherchées par les entreprises. Proposé depuis la rentrée 2021-2022, le BUT représente une évolution puisqu’il remplace le DUT (Diplôme universitaire de technologie) donc et propose un diplôme de niveau licence. Il a été mis en place afin de mieux répondre aux besoins du marché de l’emploi et de faciliter l’insertion professionnelle des diplômés.

Concrètement, le BUT propose une pédagogie avec plus de pratique et de mises en situation. A savoir que le BUT peut s’effectuer (selon l’établissement) en formation initiale, en apprentissage ou en formation continue.

Quelles sont les démarches pour être admis en BUT ?

Pour s’inscrire dans une formation BUT, il est nécessaire d’être diplômé du bac (général, technologique ou professionnel) puis de passer par la plateforme Parcoursup afin de postuler. Ensuite chaque candidature est évaluée par une commission de recrutement qui tiendra compte du dossier du candidat sur des critères tels que les résultats académiques, les compétences, les acquis, le savoir-être, les centres d’intérêt, etc.

Dans quelle école faire un BUT ?

Ce bachelor est proposé dans les Instituts universitaires de technologie (IUT) rattachés à des universités. Il en existe en France 108 répartis sur l’ensemble des académies et qui proposent, selon les établissements, l’une des 24 spécialités en BUT. Réseaux, métiers de l’internet, génie et informatique industrielle, etc. le choix est grand.

Quel BUT choisir pour travailler dans la cybersécurité ?

Sur l’ensemble des 24 bachelors, il y en a un qui permet de se former à la cybersécurité. Il s’agit du BUT Réseaux et Télécommunications, parcours cybersécurité. Il a pour vocation de former des techniciens capables de concevoir, déployer, administrer, superviser et sécuriser des réseaux informatiques et de télécommunications. Un diplômé possédera l’ensemble des fondamentaux théoriques, techniques et méthodologiques.

Quelles sont les compétences acquises par un étudiant durant son BUT ?

Pendant toute la durée de la formation, un étudiant va apprendre des compétences à la fois en matière de réseaux et de télécommunications, ainsi que de cybersécurité. Dès lors, il sera compétent pour :

  • Administrer les réseaux et l’internet (comprendre l’architecture des systèmes numériques, configurer les fonctions de base d’un réseau local, identifier des dysfonctionnements, etc.)
  • Connecter les entreprises et les usagers (mise en place d’un accès distant sécurisé, déployer des systèmes de transmissions complexes, etc.)
  • Créer des outils et des applications informatiques (modifier un programme, connaître l’architecture et les technologies d’un site, développer une application, etc.)
  • Administrer un système informatique sécurisé (mettre en œuvre les outils de sécurisation d’une infrastructure réseau, choisir des outils de cryptographie, connaître les types d’attaques, etc.)
  • Surveiller un système d’information sécurisé (administrer les protections contre les logiciels malveillants, automatiser les tâches d’administration, surveiller l’activité du système d’information, etc.)
  • Exploiter des données afin de les analyser (identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité, etc.)

A cela s’ajoutent des compétences acquises en anglais. La cybersécurité étant un domaine international, travailler dans ce secteur demande de savoir aussi comprendre et communiquer oralement et à l’écrit dans une langue étrangère. Enfin le BUT est aussi l’occasion de parfaire ses soft skills, essentiels là aussi dans un avenir professionnel.

Quelles seront les missions qu’un diplômé sera capable de réaliser ?

En suivant le programme du BUT cybersécurité, un étudiant sera capable dans une entreprise de concevoir et de déployer une architecture de réseaux et de systèmes qui répond aux contraintes de sécurité informatique. Pour y parvenir, il va ainsi administrer la sécurité du matériel, des systèmes d’exploitation, des services et logiciels et utiliser pour cela des outils de tests de pénétration. Le futur professionnel devra assurer une surveillance permanente, garantir la sécurité et la faire évoluer.

De plus, ce qu’un BUT favorise c’est l’usage d’outils de supervision afin de leur permettre d’identifier des attaques, d’alerter les utilisateurs, d’appliquer des solutions, etc.

Que faire après un BUT ?

Reconnu de niveau 6 au RNCP et octroyant 180 crédits ETC (soit un niveau bac +3), un diplômé d’un BUT peut envisager une poursuite d’études en Master ou en MSc expert cybersécurité. Ce n’est pas automatique néanmoins, mais l’opportunité d’en apprendre davantage sur son futur domaine est possible. Ou de choisir directement l’insertion professionnelle.

Quel métier prépare un BUT et quelles sont les perspectives d’embauche ?

Après un BUT, un diplômé peut donc entrer dans le monde du travail. Son avenir se dessinera alors au sein de sociétés de services et d’ingénierie informatique, des entreprises ou des administrations gérant elles-mêmes leurs systèmes d’information, auprès d’opérateurs de télécommunications, au sein de banques ou de compagnies d’assurance. Des secteurs pour lesquels, il peut s’imaginer en sortie d’études à un poste de :

  • Technicien des réseaux d’entreprises
  • Technicien en cybersécurité
  • Technicien en réseaux sécurisés
  • Technicien d’infrastructures sécurisées
  • Coordinateur cybersécurité des systèmes d’information
  • Administrateur de solutions de sécurité
  • Auditeur de sécurité technique
  • Opérateur analyste SOC
  • Intégrateur de solutions de sécurité
  • Administrateur Data Center

Le choix d’opportunités est vaste même en tant que professionnel junior. D’autant qu’après deux à trois d’études, un diplômé de BUT peut rapidement évoluer et prétendre à des fonctions de :

  • Responsable de la sécurité informatique
  • Analyste sécurité
  • Responsable de projet de sécurité
  • Spécialiste en développement sécurisé

Après un BUT, obtenir une certification en cybersécurité

Diplômé est une chose, compétent et expert en sont une autre. Afin de répondre aux exigences qu’impose la cybersécurité et les organisations, un professionnel doit être en mesure d’être un expert de son domaine. C’est pourquoi, nombreux sont les employeurs exigent que leur collaborateur soit en possession d’une certification. Il existe plusieurs telles que la Certified ethical hacker (CEH), la Certified information systems security professional (CISSP), la Certified information security manager (CISM), la Certified information systems auditor (CISA), etc. Des certifications différentes selon la nature du poste occupé.

Quelles sont les autres formations possibles ?

L’offre de formations en matière de cybersécurité est relativement étoffée en France et devrait s’allonger encore un peu plus à l’avenir. Au BUT cybersécurité, il existe par ailleurs d’autres diplômes tels que le BTS Systèmes numériques (BTS SN), option informatique et réseaux, parcours cyberdéfense, le parcours Licence professionnelle en cybersécurité (bac +3). Ou encore le bachelor développeur informatique option cybersécurité proposé par Guardia cybersecurity school.

Une formation en trois ans après le Bac qui à la particularité d’axer sa pédagogie par projets et de proposer la troisième année en alternance. L’opportunité ainsi d’apprendre son futur métier au côté d’un professionnel et d’acquérir de nouvelles compétences et expériences tout en mettant à profit celles vues en cours. A savoir que cette formation est accessible dans passer par le dispositif Parcoursup.

01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Qu'est-ce qu'un BUT en cybersécurité ?

Le BUT, ou Bachelor Universitaire de Technologie, est une formation professionnalisante de niveau bac +3 qui prépare directement aux métiers de la cybersécurité. Il offre une pédagogie pratique et adaptée aux exigences du marché du travail, facilitant ainsi l'insertion professionnelle des diplômés.

Comment puis-je être admis en BUT ?

Pour être admis en BUT, il faut être diplômé du bac (général, technologique ou professionnel) et postuler via la plateforme Parcoursup. Chaque candidature est évaluée par une commission de recrutement qui prend en compte les résultats académiques, les compétences, les acquis, le savoir-être, et les centres d’intérêt du candidat.

Quel BUT choisir pour travailler dans la cybersécurité ?

Le BUT Réseaux et Télécommunications, parcours cybersécurité, est le choix optimal pour ceux qui veulent travailler dans la cybersécurité. Cette formation offre une solide base de compétences théoriques, techniques et méthodologiques.