Thumbnail-Business-developer-cybersécurité Thumbnail-Business-developer-cybersécurité
Métiers

Business developer cybersécurité

Vous avez à la fois une appétence pour les analyses de marché et les sujets techniques ? Vous faites preuve d’autant de finesse dans les rapports humains que dans la compréhension des détails pratiques ? Vous disposez donc des qualités de base pour envisager un poste de Business developer en cybersécurité.

Fiche métier mise à jour le
En résumé
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 3 700 €
Salaire confirmé : 6 690 €
Mobilité : Très bonne
Code ROME : M1802, Expertise et support en systèmes d’information
Code FAP : M2Z, Informatique et télécommunications
01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Métier

Les entreprises spécialisées dans la sécurité informatique ont besoin de professionnels de talent capables de mettre en valeur leurs services auprès d’entités extérieures. Ce travail repose sur une anticipation des besoins de protection propre à chaque structure. Il est la clé de partenariats fructueux et de confiance, à même de mettre à mal la logique de prolifération des hackers. Voici le cœur de métier d’un Business developer spécialisé en cybersécurité. Vous souhaitez en savoir plus sur les secrets de ce poste ? Voici un descriptif détaillé des pré-requis et des défis à relever.

Le rôle d’un Business Developer en cybersécurité est essentiellement axé sur la croissance et le développement des activités liées à la sécurité informatique au sein d’entreprises tierces. Ce professionnel est chargé de créer des opportunités d’affaires, d’identifier de nouveaux clients potentiels et de développer des partenariats stratégiques dans le domaine de la cybersécurité.

Les professionnels de ce segment travaillent souvent en étroite collaboration avec les équipes techniques pour comprendre les produits ou services de cybersécurité disponibles et les positionner de manière efficace sur le marché.

Missions du Business developer cybersécurité

Pour nouer et entretenir des opportunités commerciales pertinentes dans le domaine cyber, le Business developer doit s’atteler à plusieurs tâches :

 

  • Analyse du marché : Il est tenu, en premier lieu, de conduire des analyses de marché pour identifier les tendances, les besoins et les opportunités dans le secteur de la cybersécurité. Cela implique de surveiller les évolutions technologiques, les menaces émergentes et la concurrence.
  • Prospection commerciale : Au cœur du métier, on trouve la nécessité de rechercher de nouveaux clients potentiels et d’établir le contact avec des entreprises qui pourraient tirer profit des solutions de cybersécurité proposées par l’employeur du business developer. Cela peut se faire à travers d’appels, de rencontres en personne, d’événements organisés pour le secteur ou de campagnes mail, par exemple.
Un Buisness Developer Cybersécuirté discute avec un potentiel client.

Un Buisness Developer Cybersécuirté discute avec un potentiel client.

Un Buisness Developer Cybersécurité analysant le marché.

Un Buisness Developer Cybersécurité analysant le marché.

  • Élaboration de stratégies commerciales : Il s’agit de développer des stratégies commerciales efficaces pour pénétrer le marché de la cybersécurité, en mettant en avant les avantages concurrentiels des solutions proposées.
  • Négociation des contrats : Le Business developer doit participer aux négociations commerciales avec les clients potentiels, en s’assurant que les contrats conclus sont mutuellement avantageux et répondent aux besoins spécifiques en cybersécurité de chaque client.
  • Conclusion de partenariats : Le professionnel est chargé d’identifier et d’établir des partenariats stratégiques avec d’autres entreprises du secteur de la technologie et de la cybersécurité. Ces partenariats peuvent contribuer à renforcer l’offre de produits et services de l’entreprise.

 

D’autres activités sont à inclure dans les obligations quotidiennes :

  • Veille technologique : Un Business developer attaché aux sujets cyber est aussi tenu de s’informer des avancées technologiques dans ce domaine, afin d’ajuster les offres commerciales en conséquence et maintenir la compétitivité de son employeur sur le marché.
  • Formation et sensibilisation : Il est également important de pouvoir compter sur sa participation à des activités de formation et de sensibilisation pour les clients potentiels, afin de les informer sur les enjeux de la cybersécurité et sur la manière dont les solutions proposées peuvent répondre à leurs besoins spécifiques. Cela renforce le niveau de confiance et est susceptible d’ouvrir de nouvelles opportunités, soit à travers un renforcement du partenariat avec le client existant, soit par un jeu de recommandation opéré par le client existant auprès d’autres structures.
  • Suivi client : Enfin, il est impératif d’assurer un suivi régulier avec les clients existants pour garantir leur satisfaction, identifier de nouvelles opportunités de vente et renforcer la relation client.

Les responsabilités du Business developer cybersécurité

Solal K. est Business developer en cybersécurité pour une entreprise de services informatiques basée à Londres. Il résume ses responsabilités de manière très pragmatique :

Mon combo gagnant, c’est prospection-protection. Je suis tenu d’apporter de la qualité – c’est-à-dire un barrage contre les attaques cyber et les failles informatiques qui tienne la route, autant que possible. En ce sens, il y a une dimension éthique dans mon métier : au-delà de la logique commerciale de démarchage, qui fait partie intégrante de ma mission, je dois tenir mes promesses en apportant des solutions adaptées aux structures qui acceptent de nous faire confiance
Solal K. - Business developer
competences-metier

Compétences

Pour Solal K., il faut avoir à l’esprit quatre champs de compétences essentiels pour exceller dans le rôle de Business developer cyber.

  1. Connaissances approfondies en cybersécurité : « Comprendre les concepts fondamentaux de la cybersécurité, les différentes menaces, les solutions de sécurité existantes et les technologies émergentes, c’est indispensable pour mettre les pieds dans ce métier. Sans cela, impossible de commencer à entamer le dialogue avec les clients ! », explique Solal K.
  2. Compétences techniques : « Nous nous devons de connaître précisément chaque solution de protection proposée. Un client aura forcément des questions face aux produits que nous mettons en avant. À nous, Business developers, de répondre en direct, et de manière précise. Pour cela, il faut être un peu technicien et s’être intéressé de près aux rouages de chaque produit. »
  3. Compétences en vente : « Ce n’est pas seulement la prospection qui fait notre métier. Il faut également être apte à la négociation, savoir gérer les objections et avoir les bonnes techniques pour parvenir à la conclusion de contrats. Un Business developer doit être capable de présenter de manière convaincante les avantages des solutions de cybersécurité proposées, cela va de soi. »
  4. Connaissance du marché : « Enfin, il est essentiel de se tenir informé des tendances du marché de la cybersécurité, des concurrents, des réglementations en vigueur et des évolutions technologiques. Cela est nécessaire pour continuer à être pertinent dans le tenant, à la fois sur les produits déjà vendus, qui doivent être mis à jour, et sur les nouvelles solutions que nous développons ».

Qualités

« Comme déjà évoqué, il est bon d’avoir un certain sens éthique pour aborder ce métier : il ne s’agit pas simplement de réussir à placer des offres, à vendre des produits et à nouer des partenariats. Il s’agit d’apporter de vraies réponses aux problèmes cyber », rappelle Solal K. « En protégeant efficacement chaque structure qui se rapproche de nous, nous jouons en faveur de toute la communauté d’entreprises : chaque entreprise bien protégée, ce sont des points en moins pour les hackers. Dans un contexte où les attaques sont trop fréquentes et trop faciles, on encourage potentiellement de nouvelles personnes à s’orienter vers cette activité de nuisance informatique, qui peut s’avérer très lucrative ».

Au quotidien, le Business developer en cybersécurité doit par ailleurs faire preuve d’un sens de l’organisation accru : « c’est la condition de base pour mener une prospection efficace, avec de vrais résultats », insiste Solal K. La dimension commerciale du poste suppose aussi une aisance indéniable à l’oral, une aptitude à captiver son interlocuteur par des qualités didactiques. Il s’agit également de pratiquer l’écoute active, pour bien cerner les besoins du client. « On peut aussi mentionner le besoin de flexibilité, car chaque client est unique et nous devons être là quand il en a besoin pour répondre à ses questions – mais c’est plutôt la responsabilité d’un Chef de produit cybersécurité, même si le Business developer prend parfois le relais sur ce genre de questions. À nous, dans tous les cas de figure, d’adapter nos offres quand cela est nécessaire et que nous en avons la possibilité ».

Niveau d’études nécessaire

Un Bac +5 est le minimum requis pour prétendre à un poste de Business developer en cybersécurité. Les formations commerciales de niveau Bac +3 sont acceptées à condition de les compléter par une formation solide en cybersécurité, conduisant à un Bac +5. Les profils les plus recherchés sont cependant ceux qui atteignent ce niveau d’études à la fois pour la composante commerciale du métier et la composante technique.

Quelle formation choisir ?

Le métier de Business developer en cybersécurité se distingue par un ancrage dans les compétences comportementales, sans pour autant faire l’impasse sur les capacités techniques propres au domaine informatique. Avec sa formation équilibrée, la Guardia School se présente comme un choix judicieux pour se préparer à ce métier. Elle offre une approche exhaustive des deux volets de compétences, tant au niveau Bachelor qu’au niveau Master.

Durant la première phase du cursus, un programme de type Bachelor s’étalant sur une période de 3 ans (titré RNCP niveau 6), les étudiants acquièrent à la fois :

  • Les bases fondamentales des langages informatiques, du codage et des infrastructures informatiques pour l’aspect technique de leur profession.
  • Des compétences solides en communication, en gestion et en leadership de projets, des éléments essentiels pour se préparer aux missions du Business developer en cybersécurité.

Le niveau MSc (titré RNCP niveau 7) amplifie davantage les capacités liées à la gestion de projet et à la veille informatique. Il approfondit également la complexité des domaines techniques, en explorant notamment les technologies émergentes, les applications de l’Intelligence Artificielle, tout en abordant le traitement des données. À la fin de leur parcours, les futurs Business developers en cybersécurité possèdent donc une compréhension approfondie des enjeux cyber et une aptitude complète à traduire les besoins spécifiques dans ces domaines.

En savoir +

Salaire

En début de carrière, un Business developer attaché aux sujets de cybersécurité peut anticiper une rémunération minimale de 3 700 euros bruts par mois, en moyenne. En 2022, en France, le salaire moyen pour un professionnel junior dans ce domaine était même légèrement supérieur : il s’élevait à 3 810 euros bruts. Il convient de noter que la rétribution peut être ajustée à la hausse en fonction des qualifications et de l’expérience du candidat.

Pour un profil senior, la rémunération moyenne en 2022 atteignait 6 690 euros bruts par mois. Il est toutefois important de prendre en considération que des ajustements peuvent être effectués, dans les deux sens, en fonction du profil du candidat, du secteur d’activité et du poids du recruteur dans son secteur.

Une liasse de billet en dollars américains

Une liasse de billets en dollars américains

Dans quel secteur travailler ?

Quand on est Business developer cybersécurité, il n’y a pas beaucoup de questions à se poser. La voie est toute tracée : notre place est au sein d’une entreprise spécialiste des services et de la sécurité informatique. Dans cette catégorie, il faut aussi regarder de près les assureurs cyber. Dans tous les cas de figure, je conseille de bien garder à l’esprit que les missions peuvent être tout aussi passionnantes au sein d’un grand groupe que d’une petite structure. Avant d’exercer au sein d’un groupe international basé à Londres, j’ai fait mes armes auprès d’un assureur basé à Paris, sur une période de deux ans et demi. Les prospects ne connaissaient pas encore le nom de cet assureur qui, depuis, a gagné en notoriété. J’avais donc le sentiment qu’il y avait un vrai défi à relever au moment de convaincre : mes interlocuteurs ne nous connaissaient pas et n’étaient pas encore très éveillés aux sujets de cybersécurité. J’avais donc l’impression d’une vraie utilité, d’une vraie stimulation dans le contact et l’exposition des enjeux. Auprès de mon employeur actuel, je trouve toujours beaucoup de stimulation mais la démarche n’est pas la même : il s’agit plutôt d’être dans l’affinement de la compréhension des besoins et dans l’ajustement permanent des solutions proposées, pour chaque cas de figure. Mon rôle de technicien prend donc légèrement le pas sur mon rôle de commercial
Solal K. - Business developer cybersécurité

Les entreprises qui recrutent des Business développeur cybersécurité

Fin 2022, on relevait des offres d’emploi attrayantes auprès de :

  • Seyos ;
  • BMB Systems ;
  • Uptoo ;
  • ou encore Ippon Technologies.

Pour se tenir informé des opportunités, on pourra consulter régulièrement les pages suivantes :

  • Cyberjobs.fr ;
  • LinkedIn ;
  • Indeed.com ;
  • ou encore la plateforme Malt pour des missions à moyen terme.

Evolution de carrière

On l’a déjà évoqué : il y a régulièrement des télescopages entre le rôle du Business developer cybersécurité et celui du Chef de produit cyber, même si les missions de chacun sont généralement parfaitement définies », rappelle Solal K. « Aussi, quand un Business developer a envie d’initier un changement, dans le domaine qui est le nôtre, il n’est pas rare qu’il regarde du côté des postes de Chef de produit. C’est une manière de commencer une transition en douceur, parce qu’on se retrouve sur ses exigences à peu près similaires : on doit être au point sur la technique et doué pour le commercial.
Solal K. - Business developer cybersécurité
Pour une montée en grade pure et simple, on peut imaginer passer sur un poste de Responsable commercial cybersécurité. En d’autres termes, on prend la tête d’une équipe de professionnels qui exercent la fonction que l’on connaît parfaitement bien : des business developers. En gagnant en responsabilité, on participe plus activement la définition des stratégies commerciales et au développement des partenariats stratégiques
Solal K. - Business developer cybersécurité

Il existe d’autres évolutions logiques. Un Business developer peut très bien devenir Responsable des Ventes cybersécurité. Dans ce cas précis, la responsabilité première tient à la gestion de l’ensemble du processus de vente, de la génération de leads à la conclusion des contrats. La grande nouveauté est une plus forte collaboration avec des départements comme le Marketing et la Gestion de projet.

Enfin, comme souvent dans la sphère cyber, il est envisageable de devenir consultant. Cela suppose d’avoir parfaitement développé sa maîtrise de l’aspect technique des sujets. Il s’agit alors de conseiller les clients sur les meilleures pratiques de sécurité, d’évaluer les vulnérabilités et de recommander des solutions de sécurité pertinentes.

Les avantages et inconvénients

Le plus grand avantage de mon métier a été clairement exposé : il tient à cet équilibrage entre un aspect technique et une dimension commerciale. Pour une personne touche-à-tout ou qui n’a pas envie de s’enfermer dans une seule case, ou une seule compétence, c’est un point loin d’être anodin
Solal K. - Business developer cybersécurité
Les inconvénients découlent directement de cette idée : dès lors que le travail prend une dimension trop commerciale, avec des clients peu intéressés par les arguments techniques, je perds ce qui fait tout l’intérêt du produit que je mets en avant. Je me détache de ce champ de la cybersécurité qui est, au départ, mon point d’accroche, pour devenir un Business developer assez classique. J’ai beaucoup étudié ces sujets, et les laisser de côté n’est pas satisfaisant. Heureusement, quand je sens que le commercial devient trop important, il ne s’agit en général que d’une phase. Je sais que les choses vont se rééquilibrer assez vite. Et la vérité est que tout dépend des affinités de chacun : certains de mes collègues s’épanouissent d’abord et avant tout dans ce jeu de vente, qui est noble lui aussi !
Solal K. - Business developer cybersécurité
01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Devenir Business Developer Cybersécurité

Quelles sont les missions du Business developer cybersécurité ?

Le Business Developer en cybersécurité a pour mission d'analyser le marché, prospecter de nouveaux clients, élaborer des stratégies commerciales, négocier des contrats et conclure des partenariats. Ses activités quotidiennes comprennent la veille technologique, la formation des clients et le suivi régulier pour garantir la satisfaction et identifier de nouvelles opportunités.

Quel est le salaire du Business developer cybersécurité ?

En début de carrière, un Business Developer en cybersécurité peut viser 3 700 euros bruts par mois, avec une moyenne de 3 810 euros pour les juniors en 2022. Les salaires peuvent varier selon les qualifications et l'expérience. Pour les profils seniors, la moyenne était de 6 690 euros bruts par mois en 2022, avec des ajustements possibles en fonction du candidat et du secteur.

Quel niveau d’étude pour devenir Business developer cybersécurité ?

Un Bac +5 est le minimum requis pour prétendre à un poste de Business developer en cybersécurité. Les formations commerciales de niveau Bac +3 sont acceptées à condition de les compléter par une formation solide en cybersécurité, conduisant à un Bac +5. Les profils les plus recherchés sont cependant ceux qui atteignent ce niveau d’études à la fois pour la composante commerciale du métier et la composante technique.

Quel Bac choisir ?

Il est conseillé de faire un Bac Scientifique pour devenir Business developer cybersécurité.

Quelle est la formation pour devenir Business developer cybersécurité ?

Chez Guardia Cybersecurity School : - un Bachelor en 3 ans (titre RNCP niveau 6), qui intègre dans ses 8 socles d’apprentissage toutes les bases de la cybersécurité et de gestion des systèmes d’information. - un titre MSc d’expert cybersécurité (titre RNCP niveau 7). Le diplôme couvre tous les besoins en cybersécurité rencontrés par les entreprises et les institutions.

metiers-proche-bg

Métiers proches de business développeur cybersécurité

Continuez vos recherches autour des métiers de la cybersécurité :