développeur back-end développeur back-end
Métiers

Product builder no code

Nouveau métier du digital, le product builer no code est à la fois un spécialiste du produit et un expert dans l’usage d’outils no code. Un profil que les entreprises s’arracher de plus en plus.

Fiche métier mise à jour le
En résumé
Niveau d’études : Bac+3/+5
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 3 300 €
Salaire confirmé : 4 250 €
Mobilité : Très bonne
Code ROME : M1802, Expertise et support en systèmes d’information
Code FAP : M2Z, Informatique et télécommunications
01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Métier

Métier émergent reconnu officiellement par France Compétences, product builder no code, appelé également no code maker, est un mix de product manager et de développeur no code. Son rôle est d’imaginer et de concevoir des projets digitaux, selon les demandes des clients ou des besoins internes, en exploitant la méthodologie produit et l’usage des outils no code pour parvenir au résultat final.

Il s’agit d’un métier qui collabore avec les développeurs, les équipes marketing ou opérationnelles. Un couteau-suisse qui implémente des solutions faisant gagner généralement du temps à tout le monde.

Missions du Product builder no code

Selon l’entreprise, les missions prendront des tournures différentes. Mais dans les grandes lignes, celles-ci portent sur :

  • La compréhension et l’analyse des besoins utilisateurs
  • L’identification des solutions no-code à appliquer
  • La conception de solutions no code avec une vision produit et une approche itérative permettant de délivrer de la valeur sur le court terme
  • La simplicité, la maintenabilité et la scalabilité des produits no code
  • La construction de parcours utilisateurs
  • La construction de workflows
  • La réalisation d’outils permettant d’optimiser les opérations internes
  • L’automatisation de tâches à faible valeur ajoutée des opérationnels via des outils no-code

Les responsabilités du Product builder no code

Elles varient en fonction du contexte organisationnel, du type de projet et des besoins spécifiques de l’entreprise. Cependant, cette dernière peut attendre d’un product builder no code qu’il sache concevoir, configurer, tester, optimiser et réaliser la maintenance des applications qu’il développe. Tout en ayant la responsabilité de la gestion du projet : de la rencontre des parties prenantes à la conception du produit et au développement des technologies no code. Tout en gardant en tête le suivi final.

Ce qui peut donc le conduire à travailler sur de nouvelles interfaces pour des clients à des projets internes en réalisant l’automatisation de certaines tâches par exemple.

Compétences

Comme il est attendu et qu’il est considéré comme un métier d’avenir, le product builder no code doit pouvoir compter sur ses compétences, nombreuses. A la fois liées au produit et à la technologie no code. Cela veut donc dire qu’il maîtrise :

  • Les fondamentaux du web comme Front-end, Back-end, APIs, Webhook, etc.
  • Les outils no code tels que Bubble, Webflow, Make, Airtable, etc.
  • Les bases du produit en sachant concevoir et planifier le développement d’une solution du début à la fin. Pour cela, les outils de gestion de projet comme Notion, Asana sont à connaître.
  • La documentation et la veille dans son domaine

Qualités

Un product builder no code est un couteau suisse qui au-delà de ses compétences doit mettre à profit ses qualités pour exercer ses missions. Ainsi, il doit faire preuve à la fois de :

  • Créativité pour concevoir des interfaces utilisateurs
  • Capacité d’apprentissage rapide, car il faut être en mesure d’utiliser les outils no code qui évoluent rapidement
  • Communication afin de comprendre les besoins des clients et de pouvoir travailler avec les équipes
  • Rigueur, car le résultat dépend des compétences qu’il dispose

Les soft skills recherchés par les entreprise

Les compétences techniques (hard skills) ne sont pas les seules essentielles dorénavant. Les soft skills, ou compétences interpersonnelles, jouent un rôle crucial dans la réussite des missions confiées. Un employeur y sera de plus en plus attentif, car les soft skills conditionnent également la capacité de l’individu à pouvoir faire face à des problèmes en sachant les résoudre, à évoluer et à s’adapter dans un monde qui bouge en permanence, à savoir gérer le temps imparti ou encore à faire preuve d’empathie. Ce qui permet de concevoir des produits répondant aux attentes et aux défis des clients/utilisateurs.

Niveau d’études nécessaire

Alors que le no code n’exige pas fondamentalement de savoir programmer des lignes de code, il est toutefois recommandé de posséder une base solide dans la maîtrise des langages informatiques. Ce sera une compétence en plus permettant peut être de faire la différence lors d’un entretien d’embauche ou simplement pour travailler sur des projets informatiques plus complexes. 

Il est donc conseillé de suivre une école spécialisée en informatique ou une école d’ingénieurs en optant pour des formations de niveaux bac +3 puis de s’orienter jusqu’à bac +5. 

Quelle école ?

Un IUT ou une école d’ingénieur. Aussi une école spécialisée en informatique. 

Quel bac ?

Tout baccalauréat peut mener à ce métier, même s’il faut une affinité pour le numérique et les mathématiques. Ce sera un plus car la logique, la rigueur sont deux critères attendus. Concrètement, cela veut dire qu’un un bac scientifique ou un bac technologique STI2D sont deux options permettant d’accéder ensuite à une formation du supérieur. 

Salaire

Emergent et de plus en plus demandé, product builder no code est un métier d’avenir d’autant plus avec cette double compétence qui le caractérise. Si bien que les salaires, s’ils sont corrects, devraient évoluer fortement à l’avenir face à la demande croissance.

En tant que junior, la rémunération moyenne s’affiche autour de 3 300 euros brut par mois. Plus de 4 000 euros en ayant de l’expérience et un profil sénior.

Un niveau pouvant être bien plus haut selon le type d’entreprise, sa localisation et en fonction des compétences.

Dans quel secteur travailler ?

Généralement, les entreprises qui s’inscrivent dans le développement de solutions digitales et qui connaissent une forte croissance embauchent des experts no code. Elles ont besoin d’aller vite, de proposer des applications rapidement et de les faire évoluer en fonction des besoins et des attentes de leurs usagers. Les start-ups du digital, les banques et assurances sont des domaines assez dynamiques dans le genre.

De plus, afin de répondre à des enjeux d’innovation, des entreprises entendent développer des outils digitales sans forcément en faire des usines à gaz. Elles se tournent alors vers le no code.

Les entreprises qui recrutent 

Parmi les entreprises particulièrement intéressées par le profil de product builder no code, on voit souvent apparaître les noms de :

  • Payfit
  • Ornika
  • Gojob
  • Papernest
  • LegalPlace
  • Build2B

Pour rester informé des meilleures offres, on pourra consulter :

  • Monster
  • Jobnocode
  • Welcometothejungle
  • Cyberjobs
  • LinkedIn 
  • Indeed
  • HelloWork
  • OptionCarriere

Evolution de carrière

Après avoir exercé en tant que product builder no code, les portes sont grandes ouvertes à la fois pour évoluer dans le même domaine de compétence, mais en ayant des responsabilités managériales par exemple. En devenant développeur no code et donc ne faire que des applications ou sites web en no code. Ou encore en étant expert no code. Des métiers qui sont tous recherchés.

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de s’orienter ?

Avant de choisir son métier et la formation correspondante, il est utile voire crucial de se poser les bonnes questions. Celles-ci permettent de définir son projet et d’obtenir des réponses à ses interrogations. En voici quelques-unes :

  • Ai-je envie de créer des applications ? 
  • Suis-je à l’aise avec l’informatique au point d’en faire mon métier ?
  • La double compétence produit et développement, me plait-elle ?
  • Où se former pour devenir product builder en no code ?
  • Pourquoi choisir une école ?
  • Quels sont les contenus des formations proposés par l’école ?
  • Qui sont les intervenants et professeurs ?
  • Des stages sont-ils organisés ?
  • Quel est mon projet professionnel ?
  • Dans quelle entreprise je souhaite travailler ?
  • Les débouchés sont-ils importants ?
  • Vais-je trouver un emploi facilement ?
  • Faut-il parler anglais ?

Devenir Product builder no code

Profession émergente, le product builder no code comprend à la fois l’expertise du product manager d’un côté et le savoir-faire du développeur de l’autre. une combinaison que les entreprises recherchent. Sa mission étant de développer des projets digitaux à forte valeur ajoutée à partir de la technologie no code et en ayant la réflexe produit. Pour ce faire, des bases en informatique sont essentielles afin de maîtriser les rouages du métier. Une formation est donc à envisager.

01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Devenir Product builder no code

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de s’orienter ?

Avant de se lancer à l'assaut d'un métier et d'une formation, il est plus que nécessaire de se poser des questions qui permettront de définir le projet futur. Ainsi, il est bon de se demander si l'informatique est faite pour vous, si de ne pas programmer des lignes de code vous satisfera ou encore si les entreprises sont nombreuses à recruter. Sans oublier de pointer les formations accessibles et diplômantes.

Devenir product builder no code

Devenir product builder no code ne nécessite pas d'être un spécialiste de la programmation informatique. Néanmoins, il est utile et conseillé de disposer des compétences basiques dans le code. Le sens de la logique sera d'une grande aide. De plus, une connaissance approfondie des méthodologie produit est importante. Ce qui veut dire que pour devenir product builder no code, une formation est un passage qu'il faut privilégier.

Métiers proches de Product builder no code

Continuez vos recherches autour des métiers de la cybersécurité :