Boite à outils

Qu’est-ce qu’un malware ?

Le malware fait référence à un ensemble de logiciels malveillants ayant pour but de nuire les systèmes numériques et leurs propriétaires. Se scindant en plusieurs types, ce sont des éléments complexes qui nécessitent une attention détaillée pour mieux les comprendre.

C’est quoi un malware
Contenu mis à jour le

Les systèmes informatiques représentent un ensemble de données organisées. S’ils sont de plus en plus performants, ils sont également en proie à des menaces toujours plus importantes et dangereuses. Le Malware est en l’exemple parfait et constitue une des causes majeures des risques dans la protection de ces systèmes informatiques.

Définition complète d’un malware

Le malware aussi appelé logiciel malveillant est, comme son nom l’indique, un programme informatique nuisible. De manière plus exacte, il s’agit d’un logiciel qui a pour but de ralentir, endommager ou voler les données informatiques, jusqu’à affecter le système en entier. Généralement, ce sont des programmes qui s’actionnent involontairement ou se présentent sous la forme de logiciels fiables pour berner les utilisateurs.

À l’instar des virus et autres données nuisibles au système informatique, le malware est un danger qui peut être invisible ou difficilement détectable. L’objectif principal de ce type de contenu est avant tout de contrôler un système spécifique pour mieux le détourner. Il faut savoir qu’ils sont grandement utilisés pour soutirer de l’argent de manière illégale.

Certains individus utilisent également les malwares afin de voler des données précises de leurs victimes pour les utiliser. Ils peuvent également permettre aux individus malveillants d’espionner les activités d’autres utilisateurs sans qu’ils s’en rendent compte.

Quels sont les types de malwares les plus courants ?

Comme dit précédemment, un malware peut se présenter sous différentes formes. Cela va d’un petit virus blagueur jusqu’à des logiciels de contrôle total des périphériques informatiques.

Les Virus

Les virus, de manière générale, sont des infections que l’on attrape en étant en contact avec un corps ou une source infectieuse, s’attaquant à l’hôte par la suite.

Un malware peut agir de la même manière et être un virus informatique qui s’attaque aux données numériques de l’utilisateur. La dangerosité des virus se trouve principalement dans leurs nombreuses possibilités d’entrées. En effet, ces derniers peuvent tout autant provenir d’un jeu, un logiciel que de simples mails ou SMS. Il est donc important que l’utilisateur soit prudent et utilise des antivirus ainsi que des pare-feu.

Les Adwares et Spywares

Les Adwares sont très courants sur les réseaux sociaux et autres plateformes numériques. Il s’agit d’un malware qui n’est pas forcément dangereux, mais peut être très insistant.

De manière générale, les Adwares sont des publicités agressives aussi appelées pop-up qui apparaissent souvent sur les sites web. Ils se présentent sous la forme de bannières publicitaires de tailles variées qui, souvent, redirigent vers d’autres sites.

Bien plus alarmants que les Adwares, les Spywares sont de véritables logiciels d’espionnage à distance. Ils ne sont pas faciles à détecter et peuvent se cacher en arrière-plan tout en étant pleinement actifs.

L’objectif des Spywares est très précis, suivre, enregistrer et transmettre les données et informations numériques de l’utilisateur. Ils permettent aux utilisateurs malveillants de voler les mots de passe et les données d’utilisation d’autres utilisateurs. De plus, les Spywares les plus performants peuvent installer d’autres logiciels plus nocifs dans les périphériques informatiques.

Le Cheval de Troie

Il s’agit d’une catégorie de malware très dangereuse, mais aussi très vicieuse.

Comme son nom peut l’indiquer, cette menace informatique se cache sous les traits de logiciels et de programmes rassurants et inoffensifs pour attaquer. Cela montre aussi qu’il dépend grandement de l’utilisateur en question, car un Cheval de Troie n’est pas un logiciel indépendant.

Comme effet, il peut contrôler les périphériques, voler les données, mais aussi créer des failles dans les protections pour permettre un piratage plus important. Ils peuvent venir des mails, mais aussi d’un programme détourné ou d’autres périphériques et outils comme des clés USB.

Les Keyloggers

Un Keylogger est une technique qui consiste à enregistrer les frappes du clavier d’un utilisateur sur son périphérique et à l’enregistrer.

Généralement, ce malware sert à déterminer le mot de passe des personnes visées directement à travers leurs claviers. Les Keyloggers doivent généralement être installés et activés au préalable par les utilisateurs malveillants, demandent la plupart du temps, un contact direct avec les ordinateurs des concernés.

Comment reconnaître la présence d’un malware ?

L’identification d’un malware est justement la clé pour s’en prémunir. Toutefois, dans le cas où ce dernier est déjà en place et activé, il existe différents signes qui montrent la présence d’un élément indésirable au sein d’un système informatique.

Identifier un malware avant son activation

S’il est assez difficile de reconnaître un fichier malveillant, il est néanmoins nécessaire de se baser sur des points précis pour faire plus attention. Ainsi, les mails inconnus font partie des premiers suspects. Surtout s’il y a des contenus en fichiers joints. Il en est de même pour les SMS ainsi que les messages sur les réseaux sociaux.

Les deuxièmes suspects sont les liens ou URL étranges. Ils sont souvent reconnaissables de par leurs contenus et leurs formes. Ces derniers redirigent souvent vers des sites étranges qui, très souvent, attestent de l’activation du logiciel malveillant en question.

De manière générale, les messages d’individus prétextant une urgence avec des liens en dessous sont à éviter, présentant des risques sérieux.

Reconnaître l’infection d’un malware

Il est possible que, sans vous en rendre compte, un malware se soit infiltré dans votre périphérique, que ce soit un pc ou un smartphone.

Présences de malware dans un smartphone : les singes

Dans le cas d’un smartphone, il y a des signes précis qui indiquent l’existence de problèmes au niveau du système.

L’apparition de pop-up en fait partie et peut être le signe de la présence d’un programme indésirable. La baisse de la performance de l’appareil également, souvent symbolisé par une baisse rapide de la batterie ou encore la présence de bug et de ralentissement dans l’exécution des tâches.

La présence de messages étranges est aussi un signe important de la présence d’un malware, tout comme une mémoire qui se remplit sans raison. Enfin, certains logiciels malveillants ont tendance à laisser des traces de leurs passages, comme l’apparition de dossiers suspects ou de fichiers corrompus.

Signes d’infection dans le cas d’un ordinateur

Comme les smartphones, les ordinateurs peuvent aussi être les victimes de logiciels nuisibles.

Cela se remarque par une lenteur anormale des navigateurs, mais aussi des logiciels et programmes de l’appareil. D’autres problèmes de performances peuvent également survenir, comme un blocage soudain des fonctionnalités ou encore des logiciels qui ne s’ouvrent plus.

Il faut savoir qu’un malware puissant est capable de désactiver les mesures de sécurité et autres protections informatiques. Ainsi, si les antivirus et autres pare-feu ne sont pas actifs, cela peut signifier qu’un programme dangereux se loge au sein de l’appareil.

Comme dans le cas des smartphones, la présence de pop-up, d’onglets supplémentaires et de liens suspects est des signes à considérer sérieusement.

Quelles sont les mesures contre les malwares ?

La présence de virus et autres programmes nocifs n’est jamais une bonne nouvelle. Néanmoins, cela ne signifie pas non plus que votre appareil est condamné ou que vos données ne peuvent plus être protégées.

Il existe différents moyens pour se prémunir d’un malware, et dans le cas où il est déjà présent, de l’éliminer.

Comment se protéger d’un malware ?

 Il est important de redoubler de vigilance maintenant que vous avez conscience de la dangerosité d’un malware.

Aussi, il est avant tout important d’installer des logiciels de protection. Privilégiez les anti-malwares haut de gamme qui proposent des moyens d’authentification stricte. Cela permet notamment de rendre la tâche beaucoup plus difficile pour les pirates et autres individus malintentionnés.

Il vous est également possible de trouver des logiciels d’identification de risques pour les navigateurs. Cela offre notamment une protection en plus contre les pop-up indésirables et les URL suspectes.

Une solution de protection efficace consiste aussi à sauvegarder ses fichiers. Dans l’éventualité où un programme nuisible arrive à s’infiltrer au sein du système, une sauvegarde des données permet de les garder. Ainsi, vous pourrez effectuer un nettoyage complet sans vous soucier des informations perdues.

Enfin, soyez attentif aux contenus que vous téléchargez et que vous cliquez. Assurez-vous de connaître leurs provenances. Dans le cas contraire, faites-les analyser au préalable.

Comment éliminer les malwares ?

La suppression d’un malware peut se faire de plusieurs façons différentes, à commencer par faire nettoyer votre périphérique et son système. Cela permet de nettoyer de manière drastique votre appareil, mais peut en contrepartie, signifier la perte de vos documents. Voilà pourquoi il est nécessaire d’effectuer des sauvegardes récentes en prévision.

Les mises à jour permettent aussi d’être plus efficace dans la protection des données. Cela s’explique par le fait que les mises à jour revoient les capacités et les fonctionnalités des logiciels tout en apportant des améliorations notables. Privilégiez également l’utilisation de pare-feu haut de gamme. Si les modèles de base de vos périphériques sont généralement suffisants, certains malwares un peu trop coriaces nécessitent la mobilisation de moyens plus avancés.

Si le système en lui-même est trop affecté, il est nécessaire d’effectuer une réinstallation, voire une réinitialisation complète du système et des logiciels qui y sont liés.

01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Qu’est-ce qu’un malware ?

Le malware fait référence à un ensemble de logiciels malveillants ayant pour but de nuire les systèmes numériques et leurs propriétaires. Se scindant en plusieurs types, ce sont des éléments complexes qui nécessitent une attention détaillée pour mieux les comprendre. Les systèmes informatiques représentent un ensemble de données organisées. S’ils sont de plus en plus performants, ils sont également en proie à des menaces toujours plus importantes et dangereuses. Le Malware est en l’exemple parfait et constitue une des causes majeures des risques dans la protection de ces systèmes informatiques.

Comment reconnaître la présence d’un malware ?

L’identification d’un malware est justement la clé pour s’en prémunir. Toutefois, dans le cas où ce dernier est déjà en place et activé, il existe différents signes qui montrent la présence d’un élément indésirable au sein d’un système informatique.

Quelles sont les mesures contre les malwares ?

La présence de virus et autres programmes nocifs n’est jamais une bonne nouvelle. Néanmoins, cela ne signifie pas non plus que votre appareil est condamné ou que vos données ne peuvent plus être protégées. Il existe différents moyens pour se prémunir d’un malware, et dans le cas où il est déjà présent, de l’éliminer.