image d'un femme sur une tablette avec des lignes de code en fond transparent
Métiers

Chef de projet IA

Les années 2020 marquent un tournant décisif pour les métiers de l’Intelligence Artificielle. La décennie à venir promet une démultiplication des projets liés à l’IA. Pour les accompagner et déployer leur plein potentiel, ce sont des professionnels en pleine possession des codes de l’IA que devront intégrer dans leurs équipes les entreprises, dans tous les secteurs. Pour assurer la supervision générale de ces projets, mais aussi faire le lien entre les différents métiers techniques de l’IA, une profession est clé : celle de Chef de projet IA. Pour réussir à ce poste, des compétences comportementales et spécifiques se révèlent indispensables. Quelles sont-elles et comment se préparer efficacement à ce type de mission transversale ?

Kevin Picciau
Par Kevin Picciau
Fiche métier mise à jour le
En résumé
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 2 950 € brut
Salaire confirmé : 6 650 € brut
Mobilité : Très bonne
Code ROME : M1802, Expertise et support en systèmes d’information
Code FAP : M2Z, Informatique et télécommunications
NB : les métiers de la cybersécurité sont récents. L’estimation du salaire se base sur peu de données. Le salaire peut être parfois surévalué ou sous-évalué. Nous affinerons sa pertinence lors de la prochaine édition du Guide des Métiers de la cybersécurité.

 

01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Métier

« Chef de projet, en soi, c’est déjà une fonction qui laisse la porte ouverte à des milliers d’applications possibles. Alors quand on associe ce métier à un autre infini des possibles, l’IA, autant dire qu’il y a de quoi s’exciter les neurones ! ». Sabrina K., elle-même chargée de projets dans l’Intelligence Artificielle depuis 2 ans, annonce directement la couleur. « Quand on demande de faire le portrait d’un métier, on aime bien que les choses soient précises. Ici, ce n’est pas vraiment possible. Moi, je prends la tête de projets IA pour accompagner la nouvelle génération de quatre-roue et de deux-roue. Un ancien collègue d’études fait quelque chose qui me passionnerait plus encore : convoquer l’intelligence des robots pour des applications dans l’analyse médicale ! Et puis il y en a d’autres qui vont travailler sur des solutions de génération créative, pour du graphisme ou du texte. Je pourrais faire une liste interminable. C’est donc un peu difficile de définir la fonction de Chef de projet IA. Être vague dans la définition, ça pourrait donner l’impression d’une perspective professionnelle ennuyeuse. C’est tout le contraire ! Tout est à faire. ». 

Il y a pourtant bien un même rôle qui s’exerce, quelle que soit la finalité du projet. « Le socle commun à nous tous qui endossons ce rôle, c’est que nous faisons la liaison – et la cohérence – entre des as de la technique, des logisticiens, des mécaniciens, des penseurs, toutes celles et tous ceux qui interviennent dans la conception d’une solution IA dont le but est de repousser les limites, puisque c’est bien de cela dont il s’agit ».

Missions

Pour résumer, le Chef de projet IA coordonne et supervise l’ensemble des tâches impliquant des technologies d’Intelligence Artificielle, dans le cadre du développement d’une solution donnée. Pour mener à bien une initiative, il doit notamment assurer le bon déroulé de plusieurs étapes clés.

  1. En premier lieu, il s’agit de bien définir les objectifs du projet. Le chef de projet IA doit travailler en étroite collaboration avec les parties prenantes pour définir clairement les exigences et les attentes. Il doit comprendre les besoins métier et les problèmes à résoudre à l’aide de l’IA.
  2. Ensuite, il doit veiller à la bonne planification du projet. Dans ce cadre, le Chef de projet doit créer un plan de projet détaillé spécifiant la répartition des tâches, les délais, les ressources nécessaires et les étapes clés du projet. Par la suite, il devra s’assurer que le projet reste sur la bonne voie et respecte le calendrier prévu.
  3. « La collecte et la gestion des données est une autre mission essentielle. Et pour peu : l’IA dépend énormément de l’utilisation des données », précise Sabrina K. « Il faut vérifier que toutes les données utiles ont été collectées, triées, agencées, nettoyées et préparées de manière adéquate. Ça va être une étape très importante dès lors qu’on s’appuie sur du machine learning, ce qui est un peu le propre de l’IA. ».
  4. À l’échelon supérieur intervient le développement de modèles d’Intelligence Artificielle. Dans ce cadre, le chef de projet peut travailler en collaboration avec l’équipe technique pour concevoir, développer et entraîner des modèles d’IA en fonction des besoins du projet.
  5. Viennent ensuite les tâches d’évaluation et d’amélioration. Une fois les modèles d’IA en place, le chef de projet doit superviser leur fonctionnement réel et leur ajustement en fonction des résultats obtenus. Il peut être nécessaire d’itérer sur le modèle pour améliorer les performances, ce qui implique de coordonner des professionnels d’horizons différents.
  6. Il existe aussi un volet «documentation » qui ne doit pas être négligé. Le Chef de projet IA doit veiller à ce que toutes les étapes du projet, les décisions prises et les résultats soient correctement documentés pour référence future et pour des raisons de conformité.
  7. Enfin, le professionnel peut être amené à assumer un rôle de formation et développement. Si cela est nécessaire, le chef de projet peut être chargé d’organiser la montée en compétence de l’équipe sur des points et technologies liées à l’IA.

Bien entendu, la teneur et l’importance de chacune de ces missions dépend de la nature et de l’importance du projet concerné. Néanmoins, il s’agit là de lignes directrices quasi incontournables.

Gratuit
Découvrez les 90 autres métiers de la Cybersécurité avec notre Guide des métiers de la Cybersécurité PDF 260+ pages
+ de 70 métiers pour travailler dans la Cybersécurité

Pour tout problème lié à l'envoi de ce formulaire, écrivez à contact@guardia.school ou appelez le 04 28 29 58 49

Responsabilités du Chief Data Officer

La première des responsabilités du Chef de projet IA concerne la gestion des ressources. C’est à lui qu’incombe le recrutement et la gestion des bons professionnels. Parmi ces derniers, on trouvera des data scientists, des développeurs ou des ingénieurs spécialisés en IA, des coordinateurs si le projet est de taille très importante.

Pour Sabrina K., c’est la gestion des risques qui constitue la responsabilité la plus sensible. « Nous devons absolument identifier les risques potentiels liés au projet et développer des plans d’atténuation pour les gérer. L’IA peut présenter des écueils liés à la confidentialité des données, à la responsabilité légale, à l’éthique, aux détournements d’utilisation, et que sais-je encore… ».

Il y a aussi une partie communication et reporting. « Il ne faut pas la négliger. Savoir expliquer où en est le projet, quelles sont les avancées, les problèmes non anticipés, les corrections de cap à prévoir, tout cela est crucial pour la réussite du projet. Et il s’agit de se faire comprendre aussi bien de publics techniques que de publics non techniques, ce qui demande pas mal de versatilité et de pédagogie ! ».

N’oublions le suivi du budget, afin que les dépenses ne s’envolent pas et que les développements prévus soient concrètement réalisables. « Il serait dommage de faire exploser la créativité de toute une équipe pour, au final, devoir tout stopper sur une question financière », rappelle Sabrina K.

Compétences

« Les compétences du Chef de projet IA sont globalement les mêmes que celles d’un Chef de projet classique : avoir le sens de l’organisation, une bonne aptitude à la communication et à la prise de recul, des capacités de gestion d’équipe et de gestion budgétaire…  Mais il faut sans surprise saupoudrer tout ça d’une certaine compréhension des questions et des enjeux techniques. C’est toujours mieux pour s’assurer que les choses vont dans la bonne direction ! », explique Sabrina K.

On peut attirer l’attention sur deux compétences indispensables :

  • en connaissance des données, afin d’assurer leur bonne collecte, le bon tri et la bonne préparation ;
  • en compréhension technique. C’est le prérequis indispensable pour pouvoir dialoguer sereinement avec les équipes d’experts. Il est notamment indispensable de savoir lire et de comprendre le code, les modèles d’IA et les résultats qui en découlent.

Qualités

« Un bon Chef de projet – IA ou pas IA, c’est beaucoup de polyvalence, beaucoup de curiosité pour se plonger dans des niveaux de détails techniques qui ne sont pas forcément son terrain de départ. C’est aussi, comme déjà dit, l’aptitude au dialogue pour faire passer les besoins de manière précise et bien recueillir les problèmes rencontrés. C’est le sens du juste équilibre, celui entre la rigueur du cordage d’un projet et la liberté propre aux initiatives créatives », selon Sabrina K.

Niveau d’études nécessaire

Pour envisager une qualification sur un poste de Chef de projet IA, il est difficile de ne pas passer par la case Bac +5. Pour les projets les moins techniques, un Bac +4 complété par des formations de pointe et des expériences solides dans le domaine de gestion de projet peut être validé.

Quelle formation ?

La Guardia School apporte une formation qui convient parfaitement aux besoins de compétences d’un Chef de projet IA. Le cursus en deux volets développé par l’école recherche en effet le juste équilibre entre capacités comportementales et connaissances techniques. La scolarité s’organise ainsi autour d’un niveau Bachelor, validé après trois ans, et un complément de deux années supplémentaires pour décrocher un titre de niveau master.

Au cours de la formation, les futurs professionnels de l’informatique aborderont toutes les bases spécifiques au secteur, avec un accent sur les sujets de développement et de code, essentiels pour la réussite sur un poste de Chef de projet IA. À la fin de ce premier cursus, les étudiants maîtrisent parfaitement les langages C, C++ et Python, ainsi que l’algorithmie et les clés du développement web (HTML5, CSS3, PHP, MySQL). 

Le niveau MSc (titre RNCP niveau 7) développe davantage encore les capacités autour de la gestion de projet. Il franchit aussi un degré supplémentaire dans la complexité des champs techniques, en s’intéressant notamment aux technologies d’avenir et aux applications de l’Intelligence Artificielle.

Bachelor

Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac +3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Possible en 3e année
Durée totale de formation 3 ans
Campus Lyon et Paris
Enseignement 8 unités thématiques
3e année En alternance ou en initial avec stage alterné

 

Master Expert cybersécurité

Diplôme obtenu Titre école MSc (bac +5)
Pré-requis Bac +3 ou Bac +4 validés
Durée totale de formation 2 ans
Campus Lyon et Paris
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprise / 1 semaine à l’école

Dans quel secteur travailler ?

Nous l’avons déjà dit : l’IA ouvre des champs très larges en matière d’applications et donc de perspectives professionnelles. Selon les affinités et les opportunités, les aspirants-Chefs de projets IA pourront s’insérer dans le secteur de l’automobile, de l’assurance ou de la banque, de la santé, du jeu vidéo ou de l’aéronautique, parmi tant d’autres possibilités. La plupart des secteurs, structures publiques comprises, sont amenées à tirer parti de l’Intelligence Artificielle :

  • pour améliorer leurs processus et optimiser leur fonctionnement, en termes de temps et de ressources ;
  • ou pour créer une vraie valeur ajoutée, à travers des solutions innovantes, voire révolutionnaires.

Il convient donc de s’intéresser de près aux opportunités existantes, secteur par secteur.

Les entreprises qui recrutent

Petites et grandes structures publient régulièrement des annonces pour recruter des Chefs de projet IA. Depuis le début de l’année 2023, on a notamment repéré des recrutements auprès de :

  • Amazon et Facebook pour les Gafam ;
  • EverWatt, producteur d’énergies renouvelables décentralisées ;
  • Samsung et IBM, dans le secteur de la technologie ;
  • Safran Electronics & Defense ;
  • la SNCF ;
  • ou encore Renault et Porsche dans le domaine de l’automobile.

Les offres d’emploi sont globalement bien répertoriées sur les pages suivantes :

  • Indeed.com ;
  • LinkedIn ;
  • Cyberjobs.fr ;
  • Apec.fr ;
  • et tous les portails RH des entreprises mentionnées précédemment.

Salaire

En matière de salaire, la marge d’évolution pour les Chefs de projet en IA est relativement large – davantage que pour la plupart des autres métiers du secteur. Ainsi, un Chef de projet IA pourra partir sur une base de 2 950 euros bruts par mois environ, à un niveau débutant. Il pourra grimper jusqu’à 6 600 euros bruts mensuels en moyenne, à un stade confirmé. Pour un professionnel de niveau intermédiaire, on peut escompter un salaire situé entre 3 750 et 4600 euros bruts par mois. Les prétentions salariales peuvent facilement être revues à la hausse dès lors que le professionnel justifie d’une ou plusieurs expériences décisives. Est pris en compte le degré de complexité des projets gérés, mais aussi leur portée et leur utilité effective.

Source salaires : enquête interne auprès des professionnels + étude cabinet Michael Page + étude cabinet Hays.

NB : les métiers de la cybersécurité sont récents. L’estimation du salaire se base sur peu de données. Le salaire peut être parfois surévalué ou sous-évalué. Nous affinerons sa pertinence lors de la prochaine édition du Guide des Métiers de la cybersécurité.

Evolution de carrière

« Jusqu’ici – et je pense que cette tendance devrait bientôt changer, les Chefs de projet IA avaient tendance à bifurquer vers des postes de chef de projet ‘généralistes’ lorsqu’ils avaient envie de changer. Ce n’est pas forcément un recul en soi : tout dépend de la teneur du projet. En dehors de l’IA, on a quand même encore de belles capacités d’innovation et des idées hyper enthousiasmantes », explique Sabrina K. « Si on parle de grand saut en avant, un Chef de projet IA très expérimenté, qui a géré des dossiers sensibles et qui a de grosses capacités en management, peut devenir Directeur de l’IA au sein d’une entreprise. Après tout, rien de plus logique : il s’agit de décliner ce qu’il faisait avant, puisqu’il sera amené à gérer plusieurs projets IA – tous ceux de la structure ! – et non plus un ou deux à la fois. C’est lui qui définira la ligne stratégique commune à tous ces projets. »

Avant cela, il est tout à fait envisageable de se repositionner sur des postes parallèles, avec des compétences plus techniques : Architecte de solutions IA ou Intégrateur IA, par exemple. Pour celles et ceux qui aiment le travail d’analyse dans le temps long, on pourra également penser à un poste de Chercheur en IA – au sein d’une entreprise ou d’une structure de recherche dédiée.

Les avantages et inconvénients

Pour Sabrina K., s’il y a un inconvénient à identifier dans son métier : 

« c’est celui de surestimer ses capacités techniques. Il s’agit plutôt d’un risque, pour être précis. Même si nous n’apportons pas à proprement parler la compétence technique, il est important de pouvoir garder un œil avisé sur ce qui est fait – sans entrer pour autant dans une compréhension fine. Mais la bonne analyse des résultats en dépend. Mal jauger ma préparation technique, c’est une préoccupation que j’ai, non pas à chaque nouveau projet, mais dès que je sors un peu de ma zone de confort. Ce qu’il faut cependant retenir, c’est qu’être Chef de projet IA promet des perspectives passionnantes. Nous ne développons pas des outils qui proposent un petit iota de changement par rapport à des solutions que nous connaissons déjà, dans notre quotidien. Nous produisons avant tout de la nouveauté, et c’est là une source de motivation et de satisfaction incomparable au quotidien ».
Sabrina K. - Experte en IA
01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Devenir Chef de projet IA

Quelles sont les missions du Chef de projet IA ?

Pour résumer, le Chef de projet IA coordonne et supervise l’ensemble des tâches impliquant des technologies d’Intelligence Artificielle, dans le cadre du développement d’une solution donnée.

Quel est le salaire du Chef de projet IA ?

En matière de salaire, la marge d’évolution pour les Chefs de projet en IA est relativement large – davantage que pour la plupart des autres métiers du secteur. Ainsi, un Chef de projet IA pourra partir sur une base de 2 950 euros bruts par mois environ, à un niveau débutant. Il pourra grimper jusqu’à 6 600 euros bruts mensuels en moyenne, à un stade confirmé. Pour un professionnel de niveau intermédiaire, on peut escompter un salaire situé entre 3 750 et 4600 euros bruts par mois. Les prétentions salariales peuvent facilement être revues à la hausse dès lors que le professionnel justifie d’une ou plusieurs expériences décisives. Est pris en compte le degré de complexité des projets gérés, mais aussi leur portée et leur utilité effective.

Quel niveau d’étude pour devenir Chef de projet IA ?

Pour envisager une qualification sur un poste de Chef de projet IA, il est difficile de ne pas passer par la case Bac +5. Pour les projets les moins techniques, un Bac +4 complété par des formations de pointe et des expériences solides dans le domaine de gestion de projet peut être validé.

Quel Bac choisir ?

Il est conseillé de faire un Bac Scientifique

Quelle est la formation pour devenir Chef de projet IA ?

La Guardia School apporte une formation qui convient parfaitement aux besoins de compétences d’un Chef de projet IA. Le cursus en deux volets développé par l’école recherche en effet le juste équilibre entre capacités comportementales et connaissances techniques. La scolarité s’organise ainsi autour d’un niveau Bachelor, validé après trois ans, et un complément de deux années supplémentaires pour décrocher un titre de niveau master. Le niveau MSc (titre RNCP niveau 7) développe davantage encore les capacités autour de la gestion de projet. Il franchit aussi un degré supplémentaire dans la complexité des champs techniques, en s’intéressant notamment aux technologies d’avenir et aux applications de l’Intelligence Artificielle.

Métiers proches de Chef de Projet IA

Continuez vos recherches autour des métiers de la cybersécurité :