Ingénieur cybersécurité : fiche métier avec les missions, la formation...
Ingénieur cybersécurité Ingénieur cybersécurité
Métiers

Ingénieur cybersécurité

Vous souhaitez mettre vos compétences en cybersécurité et votre éthique professionnelle au service de la confidentialité et de l’intégrité des données d’une entreprise ? Définir les plans d’actions nécessaires à la correction ou l’anticipation des menaces informatiques ? Découvrez les missions et le quotidien de l’ingénieur cybersécurité !

Fiche métier mise à jour le
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 3 000€
Salaire confirmé : 5 000 €
Mobilité : Bonne
Code ROME : M1802, Expertise et support en systèmes d’information
Code FAP : M2Z, Informatique et Télécommunications

Métier

L’ingénieur cybersécurité est chargé d’analyser et de traiter les menaces d’intrusion qui visent le système informatique de l’entreprise. Ce professionnel de la sécurité informatique définit les plans d’actions nécessaires à la correction ou à l’anticipation des menaces informatiques.

Missions de l’ingénieur cybersécurité

Le métier d’ingénieur sécurité informatique, également nommé expert sécurité des systèmes informatiques, ingénieur sécurité web ou encore ingénieur en cybersécurité, consiste globalement à assurer la sécurité des systèmes informatiques de sa propre entreprise – ou celle au sein de laquelle il intervient – et à traquer les éventuelles failles sur les réseaux internes et externes .

L’ingénieur cybersécurité doit empêcher les intrusions afin d’éviter que des pirates informatiques exploitent une faille présente sur l’architecture réseau de l’entreprise. Par conséquent, sa mission première est de faire un audit permanent du niveau de sécurité des systèmes informatiques, des applications web ou de tout autre point d’entrée pouvant provoquer une attaque. Ensuite, il doit aussi élaborer des plans d’actions très précis en cas d’attaque.

Les missions de l’ingénieur en cybersécurité ne s’arrêtent pas là.

Il doit aussi sensibiliser les autres membres de son entreprise à certaines vulnérabilités pouvant provoquer une attaque informatique. Par exemple, il doit s’assurer que des erreurs évidentes ne soient pas commises, comme laisser son mot de passe écrit sur un post-it ou bien laisser un accès à la base de données à d’anciens employés, etc.

L’ingénieur cybersécurité est en effet le garant de la sûreté et fiabilité des systèmes informatiques au sein d’une organisation.

 

Se préparer à une crise cyber devient une nécessité pour les organisations

L’ingénieur cybersécurité analyse et traite les menaces d’intrusion qui visent le système informatique de l’entreprise

 

Ainsi, sa mission est de prévenir de potentielles attaques informatiques en assurant une protection maximale sur différents supports informatiques et applications. Il doit identifier les sources de potentielles attaques, leurs mécanismes et bloquer leur accès aux solutions existantes .

L’Ingénieur cybersécurité participe à la définition des règles de sécurité applicatives en réponse aux exigences fixées par des référentiels de bonnes pratiques ou par des réglementations propres à l’activité de l’entreprise.

De plus, un travail de documentation est indispensable afin de rédiger des procédures de sécurité adaptées. En effet, l’ingénieur cybersécurité est un acteur majeur dans la sensibilisation aux enjeux de la sécurité. Pour cela, il doit réaliser et diffuser des supports de formation à l’attention de différentes équipes métiers.

Sa mission est donc également d’aider et d’orienter les équipes techniques pour sécuriser le réseau et les systèmes informatiques.

 

Les missions de l’architecte sécurité sont déclinées en quatre grands aspects : conception, préconisation, conseil et communication sur le sujet de la sécurité IT

L’ingénieur cybersécurité est le garant de la sûreté et de la fiabilité des systèmes informatiques de l’entreprise

 

Par ailleurs, il doit assurer une veille sur les menaces actuelles. Ainsi, il documente les bases de connaissances et les procédures techniques réglementaires. Il doit être en mesure de suivre la vulnérabilité software et hardware. Plus précisément, il prévoit et contre la violation de données sensibles.

Responsabilités de l’ingénieur cybersécurité

Sur le plan opérationnel cet expert en sécurité des systèmes informatiques est un chef de projet en charge de :

  • Superviser et administrer en toute confidentialité les solutions du Security Operating Center (SOC)
  • Détecter, analyser et qualifier les incidents, les menaces et les attaques cyber
  • Identifier leurs sources, leurs mécanismes et bloquer leur accès aux solutions existantes
  • Garantir l’analyse des différentes données informatiques
  • Orienter les équipes techniques quant aux correctifs ou palliatifs à mettre en œuvre pour sécuriser le réseau et les systèmes informatiques
  • Rédiger des procédures de sécurité adaptées et sensibiliser aux enjeux de la sécurité du réseau, de la data et des systèmes informatiques
  • Veiller à leur application et à leur exploitabilité par tous les utilisateurs

Sur le plan stratégique et organisationnel :

  • Assurer une veille permanente sur les menaces actuelles et la cyberdéfense
  • Documenter les bases de connaissances et procédures de traitement
  • Suivre constamment la vulnérabilité software et hardware
  • Analyser les malwares et l’ensemble des violations de données

Compétences

Exercer comme ingénieur cybersécurité demande des compétences multiples et étendues.

Il est indispensable de posséder de bonnes connaissances générales dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information, afin de pouvoir les appréhender dans toute leur complexité.

Au niveau technique, des bases en développement logiciel sont utiles, ainsi qu’une très bonne maîtrise des langages de scripts (Python, Perl, C …).

Les entreprises demandent très souvent d’avoir travaillé avec des OS Windows et Linux, ainsi que des outils d’analyse de protocoles réseaux, par exemple Wireshark.

Enfin, il est fortement conseillé aux ingénieurs en cybersécurité de disposer d’une certaine adaptabilité compte-tenu des évolutions technologiques rapides.

Enfin, l’ingénieur cybersécurité doit savoir communiquer et gérer le travail en équipe.

 

Le gestionnaire de crise cyber teste et vérifie la capacité de l’organisation à réagir à une attaque

Qualités

  • Perfectionniste et organisé
  • Rigoureux et méthodique
  • Curieux
  • Pratique opérationnelle de l’anglais
  • Communiquer et gérer le travail en équipe.

En résumé, l’ingénieur cybersécurité est un expert de la sécurité informatique qui analyse les failles de sécurité d’un système informatique et propose des solutions afin de le sécuriser.

Il agit plutôt du côté défensif, là où le pentester par exemple mettra en place des tests de sécurité offensifs.

Études et formations

Pour devenir ingénieur cybersécurité , vous devrez justifier d’un diplôme informatique de niveau BAC + 5 avec une spécialisation en cybersécurité.

Certaines sociétés et entreprises exigent également des certifications en sécurité/produit.

Quelle formation choisir ?

La formation proposée en quatrième et en cinquième année au sein de Guardia vous permettra d’acquérir les compétences requises pour exercer dans les métiers d’ingénierie liés à la cybersécurité. Grâce aux nombreux projets traitants de l’audit et de la stratégie, de la sécurité des OS et des SI ou encore de façon plus générale à la connaissance de la cyberdéfense, vous maîtriserez l’ensemble des techniques et des connaissances pour d’occuper ce poste d’envergure. ​​Pour en savoir plus sur la formation…

Salaire

La rémunération d’un ingénieur cybersécurité varie en fonction de la taille de l’entreprise qui l’emploie et de son expérience.

En moyenne, un ingénieur cybersécurité débutant qui exerce en France touchera 3000 € par mois contre 5000 € pour un profil sénior.

En Suisse, les postes de niveau débutant commencent avec un salaire environnant  44 200 CHF par an, tandis que les travailleurs les plus expérimentés peuvent percevoir jusqu’à  162 000 CHF par an.

 

La rémunération d’un ingénieur cybersécurité varie en fonction de la taille de l’entreprise qui l’emploie et de son expérience

Dans quelle entreprise travailler ?

L’ingénieur cybersécurité peut exercer dans divers types d’organisations. En effet, il peut travailler dans les secteurs industriels, pour des sociétés de services ou encore dans le secteur public.

Voici un exemple d’entreprises et institutions qui font appel à des ingénieurs cybersécurité :

  • Editeurs de logiciels et entreprises informatiques
  • Secteur bancaire
  • Secteur des télécommunications
  • Secteur de la santé

Entreprises qui recrutent des ingénieurs cybersécurité

ALSTOM

ORANGE

ATOS

LA POSTE

AKKA TECHNOLOGIES

Des offres d’emploi pour exercer en tant qu’ ingénieur cybersécurité sont disponibles sur :

Cyberjobs.fr

Monster. fr

Jobrapido.com

LinkedIn

Simplyhired.fr

Wizbii.com

Indeed.com

Jooble.org

Apec.fr

Glassdoor.fr

Ingénieur cybersécurité freelance

L’ingénieur cybersécurité peut exercer en tant que freelance indépendant. La première option consiste à créer un statut d’auto-entrepreneur ou une société individuelle auprès de la Chambre de Commerce. Il sera ainsi possible de facturer ses prestations à tout type de clients. L’ingénieur cybersécurité peut également faire le choix de rejoindre un cabinet d’experts en cybersécurité qui le positionnera sur plusieurs missions.

Le tarif journalier moyen d’un ingénieur cybersécurité freelance peut varier entre 300 et 1200 euros, en fonction de ses expériences et références en entreprise.

Evolution de carrière

Aux vues de la hausse et de la diversité des menaces cybercriminelles, l’ingénieur cybersécurité devient un professionnel de plus en plus recherché en entreprise.

L’ingénieur cybersécurité est généralement rattaché au Directeur Technique (CTO) voire au Responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI).

Il pourra donc évoluer faire un poste de management et d’encadrement d’équipe, au sein d’un SOC par exemple.

 

Une grande partie de son travail concerne ce qu’on appelle la veille technologique

L’ingénieur cybersécurité est généralement rattaché au Directeur Technique (CTO) voire au Responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI)

Les avantages et inconvénients

Supervision et administration des systèmes informatiques, analyse des menaces, veille, sensibilisation des équipes… Le métier d’ingénieur cybersécurité est une profession complète qui donne l’occasion, pour qui apprécie les challenges, de tenir de sérieuses responsabilités.

Le métier est exigeant, il faut savoir se mettre au niveau rapidement, réaliser un travail de veille important et constant car les technologies et les vulnérabilités changent aussi vite que les missions de l’ingénieur cybersécurité.

Devenir Ingénieur cybersécurité

Quelles sont les missions de l’ingénieur cybersécurité ?

L’ingénieur en cybersécurité doit assurer la fiabilité et sûreté des systèmes informatiques au sein d’une entreprise. Ainsi, son but est de prévenir d’éventuelles cyberattaques en protégeant l’entreprise à différentes échelles : architecture, accès réseaux, protocoles de communication, applications, services et accès aux données.

Quel est le salaire de l’ingénieur cybersécurité ?

En moyenne, un ingénieur cybersécurité débutant qui exerce en France touchera 3000 € par mois contre 5000 € pour un profil sénior.

Quel niveau d’étude pour devenir ingénieur cybersécurité ?

Pour devenir ingénieur cybersécurité, vous devrez justifier d’un diplôme de niveau BAC + 5 avec une spécialisation en cybersécurité.

Quel bac choisir ?

Au lycée, nous vous conseillons de suivre un Bac général ou technologique et d’opter pour l’une des spécialités suivantes , mathématiques, sciences de l’ingénieur ou sciences informatiques.

Quelle est la formation pour devenir ingénieur cybersécurité ?