Orientation

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ?

COMMENT SE RECONVERTIR DANS LA CYBERSÉCURITÉ ?
Contenu mis à jour le
Avec l’objectif d’atteindre 75 000 emplois d’ici 2025, la cybersécurité est une filière attractive dont le chiffre d’affaires pourrait franchir la barre des 25 milliards d’euros en France d’ici deux ans. Les opportunités de carrière sont nombreuses et ce, quel que soit le profil. L’occasion pour un professionnel du numérique ou de l’informatique d’envisager une reconversion dans un secteur innovant et en croissance qu’est la cybersécurité.

Chiffre d’affaires en hausse de 9 % en 2022 en France (il était déjà de + 8,3 % en Europe en 2021), très forte demande en personnel, nombre de formations en croissance, rémunérations attractives, évolutions diverses… la filière de la cybersécurité ne connaît pas la crise. Le gouvernement entend même accélérer sa stratégie en la matière puisque dans les années à venir, il a le souhait à la fois de doubler le nombre d’emplois passant de 37 000 à 75 000 emplois, de faire émerger  trois licornes françaises et de multiplier par trois le chiffre d’affaires des entreprises du secteur dès 2025 (de 8 milliards d’euros à 25 milliards d’euros).

Il faut dire que le contexte international de ces dernières années est porteur, conséquences de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine, entre autres. Si les différentes études publiées récemment ont montré une meilleure protection des organisations, une plus forte anticipation des risques et une prise de conscience plus importante de leur part, les menaces demeurent toujours bien présentes. Elles sont même parfois plus sophistiquées.

la cybersécurité est une filière attractive

Des besoins en compétences

Quelles compétences acquérir pour une reconversion en cybersécurité ?

Dans son Panorama de la cybermenace 2022, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information souligne que 831 intrusions ont été enregistrées l’an dernier. Et encore, ce chiffrage ne prend pas en compte les nombreuses tentatives de déstabilisation.

Des besoins en compétence

« La menace cyber se maintient à un niveau élevé en se déportant sur des entités moins bien protégées. Les acteurs malveillants poursuivent l’amélioration constante de leurs capacités à des fins de gain financier, d’espionnage et de déstabilisation. » Source : l’Anssi.

Les premières concernées sont ainsi les entreprises comme les PME, moins bien équipées. Si bien que pour les protéger face aux attaques informatiques, pour développer des solutions innovantes, mieux sensibiliser dirigeants et salariés, les besoins en compétences sont innombrables. Qu’il s’agisse de travailler pour un prestataire de services spécialisés en cybersécurité, d’un fournisseur d’outils de cybersécurité ou directement au sein d’une entreprise en ayant la responsabilité du volet cybersécurité, il est possible de trouver ce que l’on recherche. Et plusieurs raisons permettent de confirmer le réel intérêt pour la cybersécurité.

Facteur Humain : Renforcer la Conscience et la Résilience

La composante humaine demeure un maillon essentiel dans la chaîne de sécurité. Il ne s’agit pas seulement de reconnaître une tentative de hameçonnage, mais aussi de sensibiliser les individus aux différentes formes d’attaques, telles que les arnaques de type faux-président. La formation doit viser à éduquer les utilisateurs sur les comportements sécuritaires, encourager la prudence face aux téléchargements de malwares et renforcer la résilience collective face aux techniques d’ingénierie sociale de plus en plus sophistiquées.

Voir la formation pro « Cybersécurité et fondamentaux du numérique »

Apprendre à Protéger les Données Personnelles des Clients et des Collaborateurs

La protection des données personnelles représente un impératif éthique et réglementaire. Il est nécessaire de mettre en place des mesures hybrides qui allient des solutions techniques avancées à une gestion rigoureuse des accès. Cette approche permet de garantir la confidentialité des informations sensibles des clients et des collaborateurs, tout en facilitant une utilisation efficace des données dans le respect des normes de protection de la vie privée.

Voir la formation pro « Protection des données : exercer les fonctions de DPO »

Sécuriser les Systèmes d'Information

Au-delà de la sensibilisation et de la gestion des données, la cybersécurité exige une expertise technique avancée. La mise en place de systèmes d’informations sécurisés constitue un pilier fondamental. Cela englobe la gestion des pare-feu, la surveillance constante des activités suspectes, et la mise en œuvre de protocoles de cryptage robustes. Une approche proactive, combinée à une veille technologique constante, permet de rester un pas en avant face aux nouvelles menaces émergentes.

Voir la formation pro « Hacking : introduction à la sécurité des systèmes et réseaux »
Voir la formation pro « Pentest : sécurisation avancée de systèmes et réseaux »

4 formations pour réussir sa reconversion en cybersécurité ou son évolution vers la cybersécurité

Cybersécurité et fondamentaux du numérique
Formation

Cybersécurité et fondamentaux du numérique

Certification obtenue : Certificat Pix
Windows
Informatique
Gestion de fichiers (Local et Cloud)
Vérifier l’information
Google Dorking
Protéger les données (RGPD)
Utilisation sécurisée (anti-malware/anti-fishing)
Scripting
Durée :
200 heures
Niveau : débutant
Prochaines sessions :
Avril 2024
Protection des données : exercer les fonctions de DPO
Formation

Protection des données : exercer les fonctions de DPO

Titre RS « Exercer la fonction de délégué à la protection des données »
Audit de conformité
Cartographie des traitements de données
Politique de gestion des données
Protéger les données (RGPD)
Etude d’impact
Gestion du risque
Conduite de projet de gestion de données
Responsabilisation au sein de l’organisation
Durée :
200 heures
Niveau : débutant
Prochaines sessions :
Avril 2024
Hacking : introduction à la sécurité des systèmes et réseaux
Formation

Hacking : introduction à la sécurité des systèmes et réseaux

Titre école « Maîtriser les techniques de base du Hacker Ethique » + BCC3 du Titre Professionnel « Administrateur d’infrastructures sécurisées »
Linux
CLI
TCP/IP
Routage
ARP/MiTM
Scripting Python et Bash
Proxy
Injections
Attaques OOB
Bruteforce
Admin Système
Admin Réseau
Durée :
200 heures
Niveau : intermédiaire
Prochaines sessions :
Avril 2024
Pentest : sécurisation avancée de systèmes et réseaux
Formation

Formation Pentest : sécurisation avancée de systèmes et réseaux

Titre école « Maîtriser les techniques de Pentest » + BCC3 du Titre Professionnel « Administrateur d’infrastructures sécurisées »
Windows
Linux
Terminal avancé
Découverte réseau et vulnérabilités
Overflows
Reverse engineering
Exploits
Attaques AD
Admin Système
Admin Réseau
Durée :
200 heures
Niveau : avancé
Prochaines sessions :
Avril 2024

Des milliers d’offres d’emploi

A quel(s) poste(s) puis-je prétendre dans le cadre d'une reconversion en cybersécurité ?

La première concerne la forte demande d’experts en cybersécurité. Il en manquerait plus de 15 000 en France, constatait en juin dernier Microsoft.

« 45% des entreprises indiquent qu’elles peinent à pourvoir les postes ouverts en cybersécurité »

indiquait de son côté l’entreprise américaine spécialisée dans la cybersécurité Fortinet estimant qu’il y avait dans le monde plus d’un million de postes vacants et « jusqu’à 3 millions potentiellement dans les années à venir ». Les entreprises, les gouvernements, les collectivités et les acteurs publics sont de plus en plus à la recherche de professionnels de la cybersécurité pour protéger leurs données et leur infrastructure contre les attaques de pirates informatiques. Si ces structures en ont de plus en plus conscience et prévoient des budgets pour, le manque de personnel qualifié fait toujours défaut. Si bien qu’il faut saisir cette opportunité, notamment dans une idée de reconversion professionnelle ou de montée en compétences vers la cybersécurité.

Découvrez notre page comment réussir une reconversion professionnelle dans la cybersécurité.

Des milliers d'offres d'emploi

Une diversité des métiers

La seconde raison repose sur la diversité des métiers et des entreprises. La cybersécurité est un domaine aux nombreuses spécialisations allant de la sécurité des réseaux à la sécurité des données en passant par l’analyse de la cybersécurité et la gestion des risques. Les futurs professionnels peuvent donc trouver des opportunités en fonction de leurs compétences et de leurs envies. Ils peuvent aussi travailler dans des entreprises spécialisées, de toutes tailles et dans de nombreux secteurs d’activité (banque, assurance, e-commerce, industrie, conseil, agroalimentaire, etc.). C’est ce qui en fait sa richesse.

Des rémunérations élevées

Travailler dans la cybersécurité est aussi gage d’obtenir un salaire (très) intéressant. Une étude de l’Observatoire des métiers de la cybersécurité met en avant que si les niveaux de rémunération sont « très variables ».

« 50 % des professionnels de la cybersécurité perçoivent entre 35 000 euros et 64 999 euros brut par an, 12 % perçoivent moins de 35 000 euros brut et 12 % touchent 100 000 euros ou plus ».

De quoi donner une idée franche de ce que représente le domaine. A savoir que ce sont dans les structures de 1 000 salariés et plus que l’on retrouve les plus fortes rémunérations. 63 % des personnes les plus rémunérées gagnent 75 000 euros et plus.

Et bien d’autres avantages

Les métiers de la cybersécurité offrent d’autres avantages et suscitent un intérêt puisqu’il est question d’évoluer dans un domaine innovant, qui fait sens, aux réelles opportunités de carrière. D’un secteur d’avenir dont les métiers évoluent en permanence. Des arguments qui ont de quoi convaincre.

Les avantages en cybersécurité

Trouver le bon métier

Quels sont les métiers de la cybersécurité pour une bonne reconversion ?

Lors d’un projet de reconversion professionnelle, choisir la cybersécurité c’est d’abord savoir vers quels métiers se diriger. Il y en a des dizaines classées en cinq catégories, selon les critères établis par l’Anssi.

Gestion de la sécurité et pilotage des projets de sécurité

  • Directeur Cybersécurité
  • Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI)
  • Responsable de projet de sécurité…

Conception et maintien d’un SI sécurisé

  • Chef sécurité de projet
  • Architecte sécurité
  • Spécialiste sécurité d’un domaine technique
  • Spécialiste en développement sécurisé
  • Cryptologue…

Trouver le bon métier

Gestion des incidents et des crises de sécurité

  • Responsable du SOC
  • Opérateur analyste SOC
  • Responsable du CSIRT…

Conseil, services et recherche

  • Consultant en cybersécurité
  • Formateur en cybersécurité
  • Développeur de solutions de sécurité
  • Intégrateur de solutions de sécurité…

Métiers connexes

  • Directeur sûreté
  • Manager de risques
  • Responsable des assurances…

Des compétences et des qualités

Tous ces spécialistes en cybersécurité sont recherchés, et pour occuper l’un de ces postes, il est fondamental d’être formé, qualifié et compétent. Dès lors, dans un processus de reconversion, il est important d’évaluer ses compétences actuelles afin d’identifier ses futurs besoins en formation. Ainsi, si le projet de carrière est de devenir développeur spécialiste en cybersécurité, posséder des bases et des connaissances en développement informatique, en réseau ou encore en base de données et gestion des systèmes est requis. Cela facilitera grandement la compréhension des nouvelles techniques. Suivant le métier envisagé, il est conseillé de connaître (voire parfois de maîtriser), l’anglais, les algorithmes, le code, la protection des données, etc.

Des compétences et des qualités

Des softs skills nécessaires

Elles seront différentes selon le métier, mais les missions ont en commun leur diversification. Ce qui nécessite une capacité d’adaptation, de savoir faire de la veille constante sur son secteur et sur les menaces, et de réaliser une mise à jour régulière des outils. C’est pour cela que des qualités et des soft skills sont utiles. En particulier les critères suivants : curiosité, rigueur, logique, réactivité, patience, adaptation au changement, empathie, résolution de problèmes, communication, pédagogie… Des critères attendus par les recruteurs.

Quel parcours pour se former en cybersécurité ?

4 formations pour réussir sa reconversion en cybersécurité ou son évolution vers la cybersécurité

Cybersécurité et fondamentaux du numérique
Formation

Cybersécurité et fondamentaux du numérique

Certification obtenue : Certificat Pix
Windows
Informatique
Gestion de fichiers (Local et Cloud)
Vérifier l’information
Google Dorking
Protéger les données (RGPD)
Utilisation sécurisée (anti-malware/anti-fishing)
Scripting
Durée :
200 heures
Niveau : débutant
Prochaines sessions :
Avril 2024
Protection des données : exercer les fonctions de DPO
Formation

Protection des données : exercer les fonctions de DPO

Titre RS « Exercer la fonction de délégué à la protection des données »
Audit de conformité
Cartographie des traitements de données
Politique de gestion des données
Protéger les données (RGPD)
Etude d’impact
Gestion du risque
Conduite de projet de gestion de données
Responsabilisation au sein de l’organisation
Durée :
200 heures
Niveau : débutant
Prochaines sessions :
Avril 2024
Hacking : introduction à la sécurité des systèmes et réseaux
Formation

Hacking : introduction à la sécurité des systèmes et réseaux

Titre école « Maîtriser les techniques de base du Hacker Ethique » + BCC3 du Titre Professionnel « Administrateur d’infrastructures sécurisées »
Linux
CLI
TCP/IP
Routage
ARP/MiTM
Scripting Python et Bash
Proxy
Injections
Attaques OOB
Bruteforce
Admin Système
Admin Réseau
Durée :
200 heures
Niveau : intermédiaire
Prochaines sessions :
Avril 2024
Pentest : sécurisation avancée de systèmes et réseaux
Formation

Formation Pentest : sécurisation avancée de systèmes et réseaux

Titre école « Maîtriser les techniques de Pentest » + BCC3 du Titre Professionnel « Administrateur d’infrastructures sécurisées »
Windows
Linux
Terminal avancé
Découverte réseau et vulnérabilités
Overflows
Reverse engineering
Exploits
Attaques AD
Admin Système
Admin Réseau
Durée :
200 heures
Niveau : avancé
Prochaines sessions :
Avril 2024

Quelles formations pour une reconversion en cybersécurité ?

S’engager dans une reconversion professionnelle, s’est donc se former en cybersécurité. Pour cela, trois solutions :

  • La formation interne à une entreprise. En poste au sein d’une structure, dans un grand groupe généralement, il est possible de se former en cybersécurité pour monter en compétences. Thales le permet par le biais de la formation Forcy lancée en 2015. Elle s’adresse ainsi aux « ingénieurs souhaitant réorienter leur carrière dans la cybersécurité ». Orange avec son académie de cyberdéfense propose de former les salariés du groupe à la cybersécurité par le biais d’une formation continue. Les axes portent sur la cybersécurité du cloud, sur la threat intelligence, la cybersécurité industrielle ou encore l’IA.
  • La formation continue. Au sein d’un centre de formation, d’une université ou d’une école spécialisée dans les métiers de la cybersécurité, il est possible d’apprendre les éléments fondamentaux de la cybersécurité, d’obtenir des certifications précises et une expertise.
  • Des bootcamps sont également disponibles pour ceux qui souhaitent se reconvertir en quelques mois, offrant une voie rapide et intensive vers une carrière en cybersécurité.
  • Il est également envisageable de se former en cursus initial en Bachelor, Licence ou Msc, si la personne n’a aucune notion d’informatique ni de cybersécurité. Il faudra alors partir sur un apprentissage complet en trois et/ou cinq ans. L’objectif étant de découvrir l’univers informatique et celui de la cybersécurité. De se spécialiser en anglais et de s’immerger en entreprise lors de stages. Puis, deux années supplémentaires (bac +5) permettent d’approfondir l’enseignement des trois années précédentes avec des compétences techniques de haut niveau avec une vue à 360 degrés des enjeux du secteur.

Comment se former en cybersécurité ?

Changement de vie professionnelle, opportunités de carrière qui correspond mieux à certaines attentes personnelles, nouveaux défis… quelle que soit la raison d’une reconversion professionnelle, il est important de prendre le temps de réfléchir à cette décision et de rechercher des informations sur les possibilités de formation et sur les débouchés.

Ce qui est sûr, c’est qu’en faisant le choix d’une nouvelle carrière dans la cybersécurité, l’opportunité de trouver un travail passionnant, stimulant et technique est tout à fait possible. D’autant que le contexte est favorable à l’employabilité avec des structures qui recherchent activement des personnes compétentes afin de les protéger des menaces cybers toujours plus nombreuses.

01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Pourquoi se reconvertir dans la cybersécurité ?

Secteur d'activité qui ne connaît pas la crise, la cybersécurité est une filière qui ne cesse de croître en fonction des risques et des attaques cyber grandissants. Leur nombre est loin de s'atténuer. En face, les structures publiques et privées ont besoin de se protéger, d'anticiper et de répondre en face. Elles ont besoin de talents et recrutent massivement. Dès lors, les opportunités ne manquent pas et il est tout à fait possible de se reconvertir dans la cybersécurité.

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ?

Dans un projet de reconversion professionnelle, il faut d'abord savoir vers quel métier se tourner. Dans la cybersécurité, il y en a des dizaines, tous différents les uns des autres. A déterminer en fonction de son intérêt, de ses compétences et de ses appétences. Il sera nécessaire d'évaluer son niveau pour sélectionner ses besoins en formation afin de devenir un expert en cybersécurité.

Quelle formation choisir en reconversion professionnelle dans la cybersécurité ?

Pour être compétent dans le métier envisagé, le passage par la case formation est fondamental. Il faut donc bien choisir sa formation. Il y a trois options. La première en formation initiale pour les personnes n'ayant aucune connaissance du secteur et qui vont suivre une licence par exemple ou un bachelor. En continue pour celles qui disposent déjà de bases et vont apprendre les spécificités en matière de cybersécurité. Enfin, pour celles qui travaillent dans un groupe et qui peuvent monter en compétences, il existe des programmes de formation interne comme chez Thalès ou Orange.

Quels sont les salaires des métiers de la cybersécurité ?

Ils sont, dans leur ensemble, plus élevés que la moyenne. Bien entendu, selon plusieurs critères, ils seront différents d'une personne à l'autre et d'une entreprise à l'autre.  Une étude de l'Observatoire des métiers de la cybersécurité souligne que 50 % des professionnels perçoivent entre 35 000 euros et 64 999 euros brut par an. Ce qui représente mensuellement entre 2 900 et 5 400 euros. Il note que 12 % touchent 100 000 euros et plus. Ce qui fait un minimum de 8 300 euros par mois.