Cybersécurité : quels sont les logiciels pour se prémunir d’attaques ? - Guardia Cybersecurity School
Boite à outils  / 20 Décembre 2021

Cybersécurité : quels sont les logiciels pour se prémunir d’attaques ?

Header-article-cyber
Contenu mis à jour le

Ce n’est plus une affaire de grands groupes ou d’entreprises dites sensibles, la cybersécurité concerne n’importe qui et les attaques frappent n’importe où. En 2020, le nombre de cyberattaques a été multiplié par quatre selon un rapport de l’Autorité nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi). Particuliers, entreprises et administrations plus personne n’est aujourd’hui à l’abri d’attaques informatiques. Bien protéger les systèmes informatiques avec des logiciels adaptés aux besoins de chaque situation devient donc inévitable, voire même une priorité.

Si bien que les grandes manœuvres sont employées pour se protéger efficacement et de manière optimale et durable. A l’hygiène informatique et aux bonnes pratiques à adopter quotidiennement, se prémunir de toutes intrusions grâce à des solutions de protection efficaces, puissantes et innovantes est incontournable, encore plus à l’ère du travail hybride. Des solutions, il en existe des dizaines avec des spécificités bien précises : des anti-virus aux logiciels de gestion de mot de passe en passant par des VPN ou encore des anti-malwares. La plupart des éditeurs commercialisent tous ces outils de sécurisation. Quels sont alors les principaux logiciels en matière de cybersécurité ? Voici un aperçu.

Sommaire :

Les logiciels pour la protection des données

Les données sont une mine d’or pour les hackers, si bien qu’une entreprise, une administration ou un service public comme un hôpital doit être protégé efficacement. Il existe, entre autres, les VPN (Virtual private network) qui protègent les données de la structure avec une connexion sécurisée depuis un serveur à distance. Un VPN offre à la fois un protocole de sécurité optimal, un cryptage, un serveur IP dédié, une possibilité de masquer l’adresse IP, etc. La particularité des VPN à usage professionnel est de pouvoir faire en sorte que les salariés se connectent en même temps. Parmi les VPN du marché, on retrouve :

  • ExpressVPN : un outil dédié aux professionnels comme aux particuliers qui dispose d’un cryptage d’un niveau élevé.
  • TorGuard garantit un très large choix de serveurs (plus de 3 000 dans le monde).
  • NordVPN : ce réseau privé virtuel donne accès à plus de 5 500 serveurs dans 59 pays. Il est souvent classé parmi les meilleurs VPN du marché pour son nombre de serveurs, sa vitesse et son prix.
  • Hotspot Shield : ce sont 650 millions d’utilisateurs qui passent par cette solution pour se connecter à Internet.
  • CyberGhost : classé également parmi les meilleurs VPN, ce fournisseur protège l’ensemble des appareils lors d’une connexion à internet. En plus de cela, il est devenu un expert en matière de cybersécurité.

 

Image d'un VPN

Les gestionnaires de mot de passe

C’est un constat, changer de mot de passe fréquemment est un gage de sécurité. Et en avoir un différent pour chaque service est le meilleur moyen de s’éviter une attaque. Pour cela, il faut utiliser un gestionnaire de mot de passe. Une solution qui agit en quelque sorte comme un trousseau de clés pour tous les usages numériques, rangé dans un même espace. On peut noter parmi les gestionnaires de mot de passe connus :

  • NordPass (service appartenant à NordVPN).
  • Dashlane : un expert de la gestion de mot de passe qui a lancé son premier logiciel en 2012.
  • Lastpass : depuis 2021 l’entreprise restreint son utilisation gratuite. Prendre un abonnement est obligatoire.
  • Bitwarden : en open source, ce logiciel a été fondé en 2016 après une campagne de financement participatif.

Et pour aller encore plus loin dans la sécurisation des mots de passe, l’usage de générateurs de mot de passe solides (ou forts) permettant d’en générer de manière aléatoire, introuvable et composé de plusieurs dizaines de caractères est recommandé (certains en atteignent 64 et comprennent des symboles, des lettres de A-Z et des chiffres). Les solutions citées ci-dessus en proposent toutes.

 

Login de verrouillage de téléphone

 

Les anti-virus

Installer un anti-virus sur son(ses) ordinateur est un incontournable quasiment adopté par tous aujourd’hui. La plupart des ordinateurs vendus dans le commerce en sont d’ailleurs pourvu (mais en version d’essai ou en mode freemium). Il en existe de toute sorte et certains peuvent laisser à désirer. Un anti-virus doit être utilisé pour protéger le matériel, les informations personnelles ou données confidentielles. Il est censé détecter les programmes malveillants (malwares) et les infections. Encore faut-il penser à le mettre à jour. Attention aux versions gratuites. Avast est-ce suffisant ?

  • Bitdefender : disponible aussi bien sur Windows, macOS, Android et iOS, il totalise plus de 500 millions de clients à travers le monde (professionnels comme particuliers). Il a l’avantage de mettre à jour son anti-virus en permanence, de proposer une solution anti-phishing, un pare-feu ou encore un outil pour gérer les ransomwares. Il s’agit de l’un des plus populaires.
  • McAfee : cet anti-virus est bien connu. Il se met à jour régulièrement, détectant en temps réel les menaces.
  • Kaspersky : anti-virus que de nombreux sites classent parmi les meilleurs du marché.
  • Norton Security (Symantec) : toute la panoplie pour sécuriser ses équipements informatiques est contenue dans cet anti-virus. Sa valeur ajoutée : une protection poussée lorsque des achats et des ventes sont réalisés en ligne.
  • F-Secure : ce logiciel de protection inclut un VPN, ce qui n’est pas le cas de tous les anti-virus. En plus des caractéristiques classiques, F-Secure propose aussi un gestionnaire de mot de passe.

 

 

Les logiciels de sécurisation de messagerie électronique

Garantir la confidentialité des mails (et pas que), de nombreuses entreprises ont fait le choix de s’équiper de logiciels pour chiffrer leur communication. D’autant que la messagerie est souvent citée comme l’une des premières portes d’entrée des cyberattaquants. Des solutions de protection pour cadenasser sa messagerie existent comme :

  • ProtonMail : fournisseur d’email qui compte plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde, il permet un chiffrement des messages envoyés sur toute la chaîne d’envoi (de l’expéditeur jusqu’au terminal du destinataire). Le logiciel fonctionne aussi bien sur ordinateurs que sur smartphone doté d’un système d’exploitation sous Android ou iOS.Des clés de chiffrement différentes de celles donnant accès à la messagerie sont également mises en place.
  • Cisco : la solution Secure Email Encryption Service offre le cryptage des messages. Si le destinataire souhaite ouvrir le mail, il devra s’identifier à partir d’un site web sécurisé.
  • Hushmail : logiciel canadien, a acquis une solide réputation depuis qu’il a été lancé en 1999. Il permet notamment un cryptage OpenPGP, l’envoi de mails à d’autres fournisseurs ou encore la possibilité pour des avocats ou des professionnels de santé d’avoir un niveau de sécurité plus élevé que la moyenne.
  • Le français Mailinblack s’affiche comme une solution de protection de la messagerie avec la combinaison de plusieurs innovations qui reposent entre autres sur l’IA et les technologies propriétaires. Avec ses 14 000 clients, elle sécurise contre les spams, les ransomwares, le phishing, etc.
  • Mailfence offre un chiffrement de bout en bout des messages et entend respecter la vie privée de ses utilisateurs. Pour aller plus loin, elle a mis aussi en place la signature électronique des mails.

 

 

Les logiciels pour se prémunir d’attaques sur le cloud

Le cloud est de plus en plus utilisé par les entreprises, ce qui a été observé avec le télétravail. Si bien que cet outil favorise le risque de nouvelles attaques puisque la surface s’agrandit. Il faut dès lors pouvoir mettre en place des pratiques adaptées, former les collaborateurs et installer des solutions afin d’éviter la fuite de données, le vol de compte ou d’usurpation d’identité. Utiliser un logiciel spécifique pour la sécurité du cloud protège autant les données que les applications.

La majorité des éditeurs propose ce genre de service comme Red Hat avec sa solution Cloud Suite, Trend Micro, Cloudflare, Amazon avec AWS, Cloud Storage de Google, Microsoft et son produit Azure ou encore IBM.

 

cloud

 

Les pare-feux

Avec un pare-feu (appelé firewall en anglais), c’est le système réseau qui protège des menaces extérieures. Il agit ainsi comme un filtre et détecte ce qui est fiable de ce qui ne l’est pas. Le pare-feu vient se placer entre l’ordinateur et sa connexion au réseau ou au web. Il en existe plusieurs avec différentes options qu’il s’agisse de sécuriser les matériels ou les logiciels (filtrage des URL, système anti-spam, détection d’intrusion…). Tout dépend de l’usage. On retrouve parmi les solutions disponibles sur le marché  :

A savoir que la plupart des fournisseurs d’anti-virus et de cybersécurité proposent des solutions de firewall.

 

firewall

 

Les logiciels de détection d’intrusions et de gestion des vulnérabilités

Toutes les entreprises et organisations ne sont pas dotées de logiciels de détection d’intrusions ou de gestion de vulnérabilités, pourtant ils se révèlent très importants. Un logiciel de vulnérabilités est un moyen de prévoir, d’identifier et de corriger voire de réparer les problèmes. Une vulnérabilité dans un logiciel est la porte d’entrée pour une attaque. Les solutions des fournisseurs (Système de prévention d’intrusions) surveillent ainsi toutes les activités et permettent d’agir en conséquence rapidement si besoin avant même que les attaques causent des dommages. Et elles peuvent venir en complément d’un pare-feu. Qui propose ce type de logiciels ?

 

Les logiciels de cybersécurité gratuits

Si l’envie de ne pas débourser un centime pour protéger son parc informatique et son réseau est légitime, en revanche les limites seront vite constatées et le risque plus grand.

Faire le choix de logiciels de cybersécurité gratuits comme Avast (qui existe en version payante également), c’est opter pour une protection très sommaire, avec parfois des publicités et un manque de mises à jour régulier. De plus, faire confiance à un logiciel gratuit est un risque pour la protection des données.

L’avantage de payer pour sécuriser son informatique et son réseau, c’est obtenir une protection globale et plus forte contre toute forme d’intrusion (même si le risque 0 n’existe pas) et surtout contre n’importe quelle attaque, de la plus simple à la plus sophistiquée. De plus, avec un service client réactif, un suivi en temps réel des menaces, des correctifs et des mises à jour, cela permet d’être protégé de manière efficace avec des outils d’un haut niveau de sécurité.

 

avast

Actualités récentes