Header-ingénieur-IA
Métiers

Ingénieur IA

L’Intelligence Artificielle (IA) est devenue une pierre angulaire de l’innovation et de la compétitivité. Aussi, les organisations qui souhaitent rester à la pointe se doivent intégrer cette technologie dans leurs métiers et leurs projets. En d’autres termes, l’IA doit devenir une nouvelle ligne stratégique. Dans cette perspective, le rôle de l’ingénieur en Intelligence Artificielle est devenu essentiel. En tant qu’architectes de solutions IA, ces professionnels sont au cœur de l’élaboration, de la mise en œuvre et de la supervision des systèmes d’IA. Ils contribuent directement à façonner les outils du monde professionnel mais aussi ceux du quotidien. Comment approcher ce métier de premier plan et devenir une vraie force de proposition sur des sujets qui comptent ? Voici les éléments clés d’un parcours réussi.

Fiche métier mise à jour le
En résumé
Niveau d’études : Bac+5
Bac conseillé : Scientifique
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 3 100 €
Salaire confirmé : 8 050 €
Mobilité : Très bonne
Code ROME : M1802, Expertise et support en systèmes d’information
Code FAP : M2Z, Informatique et télécommunications

 

01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Métier

« Nous, les ingénieurs spécialistes de l’Intelligence Artificielle, nous avons deux tâches principales : résoudre des problèmes complexes et automatiser des tâches. Présenté comme cela, les choses peuvent sembler un peu abruptes. Mais derrière ces mots très sérieux, il y a beaucoup d’avancées possibles, avec des retombées très positives – soit pour les équipes qui travaillent avec moi, soit pour les clients et partenaires de l’entreprise pour laquelle je travaille, soit pour des consommateurs du quotidien », explique Mohamed K., ingénieur en Intelligence Artificielle auprès d’une grande firme pharmaceutique. « Il s’agit d’un métier ayant un pied dans la précision technique et le respect des cadres, l’autre dans la liberté de création et le besoin de sortir des sentiers battus, pour faire émerger ce qui n’existe pas encore. En résumé, un métier passionnant ! ».

Missions

Les missions d’un Ingénieur en IA peuvent varier en fonction de l’entreprise, du secteur et du domaine d’application spécifique, mais elles incluent généralement les champs suivants :

  1. Collecte et préparation des données : L’Ingénieur IA est chargé de collecter, nettoyer et préparer les données nécessaires pour former et tester les modèles d’IA.
  2. Développement de modèles : Il conçoit, développe et teste des modèles de machine learning en utilisant des algorithmes appropriés pour résoudre des problèmes bien définis.
  3. Évaluation des modèles : Il s’agit également d’évaluer la performance des modèles en utilisant des métriques pertinentes et d’ajuster ces modèles pour les améliorer.
  4. Intégration et déploiement : L’ingénieur s’assure que les systèmes d’IA sont correctement intégrés dans les infrastructures existantes de l’entreprise et déployés pour une utilisation en production.
  5. Maintenance et amélioration : Il est important de surveiller les performances des systèmes d’IA en production, d’effectuer des mises à jour, de résoudre les problèmes identifier et d’améliorer les modèles en continu.
  6. Veille technologique : Les Ingénieurs en IA doivent se maintenir à jour sur les avancées technologiques et les nouvelles recherches dans le domaine de l’Intelligence Artificielle au sens large.

Responsabilités de l’Ingénieur IA

« L’Ingénieur IA doit être à la fois force d’exécution et force de proposition. Force d’exécution, parce que c’est à lui que revient la tâche de construire un système opérationnel à partir d’une idée – celle de toute l’équipe d’experts. Il doit transformer l’idée en solution concrète. Force de proposition, car il doit également optimiser l’idée de départ – y mettre un maximum d’innovation, de fonctionnalités auxquelles on n’avait pas forcément songé dans la réflexion première, pour apporter une solution qui fait vraiment la différence ». 

 

Dans son secteur d’activité, le grand défi de Mohammed consiste à optimiser la production de médicaments, d’une part, et les procédés de recherche en solutions pharmaceutiques, d’autre part. « Il y a en quelque sorte une responsabilité sociétale : apporter de meilleurs remèdes aux patients-consommateurs, plus rapidement. Sans tomber dans l’exagération, j’aime penser que la dimension technique de mon métier prend, de ce fait, une dimension également humaine ».

Compétences

Ce métier nécessite des compétences techniques avancées en programmation, en mathématiques, en statistiques et en machine learning. Certaines entreprises apprécient que leurs ingénieurs disposent d’une connaissance fine du secteur dans lequel ils opèrent, sur des points stratégiques et techniques.  En effet, les ingénieurs en IA peuvent travailler dans une grande variété de secteurs, comme la santé, la finance, la technologie, l’automobile, la robotique, et bien d’autres encore.

 

Parmi les compétences techniques indispensables, on peut notamment retenir les points suivants :

  1. Compétences en programmation : La maîtrise de langages de programmation tels que Python, R, Java, C++, et des bibliothèques et cadres de développement en IA comme TensorFlow, PyTorch, scikit-learn est essentielle.
  2. Mathématiques et statistiques : Une compréhension solide des mathématiques et des statistiques est nécessaire pour concevoir des modèles d’IA, notamment des concepts tels que l’algèbre linéaire, le calcul, les probabilités, les statistiques et l’optimisation.
  3. Machine learning : La connaissance des techniques propres au machine learning, notamment la régression, la classification, le clustering, les réseaux de neurones, les arbres de décision, les méthodes d’ensemble, est fondamentale.
  4. Traitement du langage naturel (NLP) : Pour les ingénieurs en IA axés sur le traitement du langage naturel, une compréhension approfondie des techniques de NLP, telles que la tokenisation, la classification de texte, la génération de texte, est nécessaire.
  5. Computer vision : Pour les ingénieurs travaillant sur des applications de computer vision, des compétences en traitement d’images, en détection d’objets, en segmentation d’image, et en réseaux de neurones convolutifs sont essentielles.
  6. Gestion des données : La capacité à collecter, nettoyer et gérer efficacement de grandes quantités de données est cruciale. Cela inclut des compétences en bases de données, en outils d’ETL (extraction, transformation et chargement) et en manipulation de données.
  7. Frameworks et outils IA : Familiarité avec les principaux frameworks et outils de développement en IA tels que TensorFlow, PyTorch, scikit-learn, Keras, et des plateformes de cloud computing comme AWS, Google Cloud, Azure.
  8. Compétences plus générales en informatique : Une compréhension des concepts d’architecture informatique, de réseaux et de sécurité est importante pour déployer des modèles d’IA en production.

Qualités

« L’Ingénieur IA, ce n’est pas seulement un bagage technique », rappelle Mohammed K. « Il y a des compétences comportementales indispensables sans lesquelles tous les savoirs de pointe n’auront aucune utilité. Il s’agit notamment d’être une plaque tournante pour la collaboration interdisciplinaire. Un Ingénieur en Intelligence Artificielle, ça travaille avec d’autres experts, dans des domaines assez variés. Il y a des développeurs logiciels, des chercheurs en IA, sans oublier les chefs de projet qui assurent la cohérence du tout. L’Ingénieur IA doit se montrer doué dans le dialogue pour bien capter les besoins, faire bon usage des suggestions, faire des rapports clairs et didactiques sur les blocages et les avancées… En un mot, il doit être opérationnel pour le travail d’équipe ».

Niveau d’études nécessaire

Comme tous les postes d’ingénieur classiques, le métier d’Ingénieur spécialiste en Intelligence Artificielle est ouvert à partir d’un Bac +5.

 

Quelle formation ?

Les aspirants Ingénieurs tentés par l’aventure de l’IA peuvent se tourner vers la Guardia School pour un accompagnement complet, aussi bien sur la composante technique que comportementale.

L’école apporte notamment toutes les connaissances nécessaires en matière de langages informatiques et de développement. L’accent est notamment mis sur langages C, C++ et Python. Sont également traités des points essentiels d’algorithmie et d’innovation en matière informatique.

En intégrant parfaitement les questions de gestion de projet, notamment au niveau de son cursus de Master, l’école prépare parfaitement les Ingénieurs IA au travail interdisciplinaire. Elle leur fournit tous les outils pour maîtriser le jeu de dialogue particulièrement crucial à ce poste.

 

Bachelor

Diplôme obtenu Titre école bachelor (bac +3)
Admission post bac Bac généraliste ou technologique
Admission parallèle Possible en 3e année
Durée totale de formation 3 ans
Campus Paris, Lyon & Bordeaux
Enseignement 8 unités thématiques
3e année En alternance ou en initial avec stage alterné

 

Master Expert cybersécurité

Diplôme obtenu Titre école MSc (bac +5)
Pré-requis Bac +3 ou Bac +4 validés
Durée totale de formation 2 ans
Campus Lyon et Paris
Alternance Chaque année, 3 semaines en entreprise / 1 semaine à l’école

Dans quel secteur travailler ?

Comme tous les professionnels de l’IA, les Ingénieurs en Intelligence artificielle ont un choix de très large concernant le secteur où ils exerceront leurs talents. Outre les domaines de l’automobile, de l’assurance ou de la banque, il convient de regarder de près les opportunités dans le secteur de la santé, du jeu vidéo et de l’aéronautique, sans oublier les entreprises du e-commerce, de l’innovation technologique et des sciences appliquées au sens large.

À l’avenir, la quasi-totalité des industries devraient trouver un intérêt à s’appuyer sur l’Intelligence Artificielle. Cela promet de belles perspectives de renouvellement pour les ingénieurs concernés, au cours d’une carrière.

Les entreprises qui recrutent

Les offres d’emploi pour Ingénieurs IA sont de plus en plus nombreuses. Depuis le début de l’année 2023, on a notamment repéré des besoins auprès de :

  • Amazon et Google pour les Gafam ;
  • la SNCF ;
  • les laboratoires Clarins ;
  • le Groupe Thales ;
  • Samsung ;
  • la compagnie maritime CMA CGM ;
  • le Groupe hôtelier Accor ;
  • ou encore Airbnb.

 

Les offres d’emploi sont globalement bien répertoriées sur les pages suivantes :

  • Indeed.com ;
  • LinkedIn ;
  • Cyberjobs.fr ;
  • Apec.fr ;
  • et tous les portails RH des entreprises mentionnées précédemment.

Salaire

Si l’on se base sur les salaires pratiqués en France en 2022, un Ingénieur IA peut espérer toucher environ 3 100 euros bruts par mois en début de carrière. Le salaire moyen pour un profil confirmé est de 8 050 euros bruts mensuels. Aux deux extrêmes, des variations non négligeables sont possibles en fonction de plusieurs critères, à savoir :

  • le niveau d’études du postulant et son degré de spécialisation ;
  • le nombre de langages informatiques maîtrisés et leur pertinence pour le recruteur ;
  • et le secteur dans lequel est amené à évoluer l’ingénieur. Certains domaines comme celui de l’automobile, de l’aéronautique ou de la finance avaient tendance à proposer des salaires plus élevés en 2022-2023.

Evolution de carrière

« Quand on est Ingénieur en IA, l’étape suivante, si l’idée est de monter une marche sur l’escalier, est de devenir Directeur de l’IA. Et de directeur de l’IA pour une entreprise, on peut continuer à gonfler ses ambitions en visant un poste similaire auprès d’un grand groupe. Ce ne sont pas les opportunités d’évolution qui manquent, parce que toutes les entreprises disent progressivement oui à l’Intelligence Artificielle. L’IA est destinée à devenir un atout stratégique majeur, de base même ; il n’y a donc pas de grands soucis à se faire quant aux perspectives du métier », analyse Mohammed K.

 

Mais endosser un rôle de supervision et de direction ne correspond pas forcément aux envies de tout le monde. « Aucun souci, car pour les passionnés de l’IA, du côté technique de la chose, on pourra très bien plonger dans le détail en devenant Chercheur dédié aux question d’Intelligence Artificielle. Dès qu’ils en ont les moyens, les grands groupes n’hésitent pas à créer ce genre de poste. Il est aussi possible d’exercer pour une structure de recherche externe – ou bien à son compte, pour les plus courageux. Le mieux, dans ce dernier cas, est peut-être de se présenter sous l’étiquette de Consultant en Intelligence Artificielle ».

Les avantages et inconvénients

Pour Mohammed K., l’avantage le plus évident du poste d’Ingénieur en IA tient aux vastes possibilités d’embauche, dans une large palette de secteurs, et à la sécurité que représente ce choix de carrière :

« On a souvent peur que l’IA remplace des métiers et prennent nos places. Mais elle devrait surtout créer et développer des métiers d’un nouveau genre. Devenir Ingénieur spécialiste en Intelligence Artificielle, c’est faire à coup sûr un pari gagnant. C’est l’assurance de participer à une grande aventure technique et créative. C’est la certitude de donner forme à des solutions qui compteront vraiment dans le monde de demain ».  Et s’il faut nommer un inconvénient ? « Comme dans beaucoup de métiers d’ingénierie, celui-ci demande de tenir la distance en matière de concentration et d’avoir le goût du détail. Mais ce sont l des qualités professionnelles de base, demandées un peu partout. Le vrai défi, c’est peut-être de trouver le bon équilibre entre le strict respect du cadre défini pour un projet et les nécessaires élans créatifs que requiert le poste. Être inventif, mais sans faire n’importe quoi, n’importe comment – voilà l’équation ! ».
Mohammed K. - Ingénieur en IA
01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Devenir Ingénieur IA

Quelles sont les missions de l'Ingénieur IA ?

1. Collecte et préparation des données : L’Ingénieur IA est chargé de collecter, nettoyer et préparer les données nécessaires pour former et tester les modèles d’IA. 2. Développement de modèles : Il conçoit, développe et teste des modèles de machine learning en utilisant des algorithmes appropriés pour résoudre des problèmes bien définis. 3. Évaluation des modèles : Il s’agit également d’évaluer la performance des modèles en utilisant des métriques pertinentes et d’ajuster ces modèles pour les améliorer. 4. Intégration et déploiement : L’ingénieur s’assure que les systèmes d’IA sont correctement intégrés dans les infrastructures existantes de l’entreprise et déployés pour une utilisation en production. 5. Maintenance et amélioration : Il est important de surveiller les performances des systèmes d’IA en production, d’effectuer des mises à jour, de résoudre les problèmes identifier et d’améliorer les modèles en continu. 6. Veille technologique : Les Ingénieurs en IA doivent se maintenir à jour sur les avancées technologiques et les nouvelles recherches dans le domaine de l’Intelligence Artificielle au sens large.

Quel est le salaire de l'Ingénieur IA ?

Si l’on se base sur les salaires pratiqués en France en 2022, un Ingénieur IA peut espérer toucher environ 3 100 euros bruts par mois en début de carrière. Le salaire moyen pour un profil confirmé est de 8 050 euros bruts mensuels.

Quel niveau d’étude pour devenir Ingénieur IA ?

Comme tous les postes d’ingénieur classiques, le métier d’Ingénieur spécialiste en Intelligence Artificielle est ouvert à partir d’un Bac +5.

Quel Bac choisir ?

Il est conseillé de faire un Bac Scientifique

Quelle est la formation pour devenir Ingénieur IA ?

Les aspirants Ingénieurs tentés par l’aventure de l’IA peuvent se tourner vers la Guardia School pour un accompagnement complet, aussi bien sur la composante technique que comportementale. L’école apporte notamment toutes les connaissances nécessaires en matière de langages informatiques et de développement. L’accent est notamment mis sur langages C, C++ et Python. Sont également traités des points essentiels d’algorithmie et d’innovation en matière informatique. En intégrant parfaitement les questions de gestion de projet, notamment au niveau de son cursus de Master, l’école prépare parfaitement les Ingénieurs IA au travail interdisciplinaire. Elle leur fournit tous les outils pour maîtriser le jeu de dialogue particulièrement crucial à ce poste.

Métiers proches d’Ingénieur IA

Continuez vos recherches autour des métiers de la cybersécurité :