Thumbnail-Coach AI Thumbnail-Coach AI
Métiers

Coach d’IA / Entraîneur d’IA

Un nombre croissant d’entreprises sur le potentiel de l’Intelligence Artificielle. Pour saisir toutes les opportunités qui lui sont liées, elles ont besoin de se familiariser avec la technologie. Cela passe nécessairement par un accompagnement complet, au travers de professionnels qui non seulement maîtrisent le sujet sur un plan technique, mais sont aussi capables de le vulgariser et d’emmener des équipes sur des projets. C’est sur ce terrain à cheval entre approche généraliste et pratique experte de l’Intelligence Artificielle que se situe le métier de Coach d’IA ou Entraîneur d’IA. Cette fonction double d’explicateur et de testeur compte parmi les métiers les plus récents dans le domaine. C’est pourquoi un point complet sur ses tenants et ses aboutissants s’impose.

Kevin Picciau
Par Kevin Picciau
Fiche métier mise à jour le
En résumé
Niveau d’études : Bac +5
Bac conseillé : Scientifique 
Employabilité : Très bonne
Salaire débutant : 2 900 € brut
Salaire confirmé : 6 700 € brut
Mobilité : Très bonne
Code ROME : M1802, Expertise et support en systèmes d’information
Code FAP : M2Z, Informatique et télécommunications
NB : les métiers de la cybersécurité sont récents. L’estimation du salaire se base sur peu de données. Le salaire peut être parfois surévalué ou sous-évalué. Nous affinerons sa pertinence lors de la prochaine édition du Guide des Métiers de la cybersécurité.
01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Métier

Le métier de Coach en Intelligence Artificielle est relativement nouveau. Son apparition s’inscrit dans la droite lignée de la montée en puissance des technologies liées à l’IA.

Notre fonction, c’est d’aider les individus, les équipes et les organisations à comprendre, à mettre en œuvre et à optimiser les solutions d’IA pour répondre à leurs besoins
Matthieu J. - Explicateur et de Coach en Intelligence Artificielle

explique Matthieu J., qui endosse la double casquette d’Explicateur et de Coach en Intelligence Artificielle.

 Notre défi premier, c’est de rassurer les personnes sur ce qu’implique l’intégration grandissante de l’IA. C’est leur dire que cela ne va pas leur coûter leur emploi, leur démontrer pourquoi, aller plus loin dans l’analyse des mécaniques de l’IA pour que cette cohabitation entre intelligence artificielle et intelligence humaine apparaisse comme une évidence. Mais ce n’est que la première partie du travail ! Il y a un aspect plus technique qui intervient en plus de l’aspect formation. Au jour le jour, on me demande aussi et avant tout d’optimiser les modèles de machine learning. L’objectif : atteindre plus de précision et améliorer leur efficacité. Parce que plus les outils qui s’appuient sur l’IA fonctionneront bien, plus il sera facile de convaincre des équipes des apports positifs de cette technologie
Matthieu J. - Explicateur et de Coach en Intelligence Artificielle

Cette double dimension du métier de Coach en IA ou IA Trainer implique donc de bien faire le point avec le recruteur concernant ses attentes, lorsque l’on décide de répondre à une offre d’emploi. Il convient de bien déterminer la part de formation généraliste auprès de collaborateurs et la part de test sur des modèles de machine learning.

Coach IA au travail

Coach IA au travail

Missions

Les tâches que doit prendre en charge un IA Trainer peuvent varier selon les besoins de l’entreprise qui le recrute. Voici cependant un aperçu des missions principales quasiment inévitables sur ce poste. On notera l’apparition de tâches non évoquées par notre spécialiste, Matthieu J. : cela confirme la nécessité de bien préciser la teneur du poste et les attentes avec l’entreprise qui sollicite un service de coaching en IA.

  1. Évaluation des besoins : Un Coach d’IA commence souvent par évaluer les besoins et les objectifs d’une organisation ou d’un individu pour déterminer comment l’IA peut être utilisée de la manière la plus efficiente possible.
  2. Conseil stratégique : Le professionnel peut être amené à fournir des conseils stratégiques sur la manière d’intégrer l’IA dans les opérations business, de développer des produits ou services basés sur l’IA  ou de créer une stratégie globale autour de l’Intelligence Artificielle.
  3. Éducation et formation : L’Entraîneur d’IA assure très souvent un volet de formation et sur les concepts fondamentaux de l’IA, les technologies et les outils disponibles, ainsi que sur les meilleures pratiques pour la mise en œuvre et l’optimisation des solutions d’IA.
  4. Développement de compétences : Le Coach peut aider à développer les compétences nécessaires au sein de l’organisation pour faire bon usage de l’IA, comme la programmation, le machine learning, l’analyse de données ou encore la gestion de projets d’IA.
  5. Supervision de projets d’IA : L’IA Trainer peut jouer un rôle de superviseur ou de mentor dans les projets d’IA, en guidant l’équipe à travers les différentes étapes du projet, de la conception à la mise en œuvre et à l’évaluation.
  6. Évaluation et optimisation : Après la mise en œuvre d’une solution d’IA, le Coach d’IA est généralement chargé d’évaluer les performances, d’identifier les domaines d’amélioration et d’optimiser continuellement la solution pour garantir qu’elle répond aux besoins et aux objectifs initiaux.
Gratuit
Découvrez les 90 autres métiers de la Cybersécurité avec notre Guide des métiers de la Cybersécurité PDF 260+ pages
+ de 70 métiers pour travailler dans la Cybersécurité

Pour tout problème lié à l'envoi de ce formulaire, écrivez à contact@guardia.school ou appelez le 04 28 29 58 49

Les responsabilités du Coach d’IA / Entraîneur d’IA

Pour Matthieu J., les responsabilités du Coach en IA se résument en « deux aspirations complémentaires : notre devoir est d’amener les outils développés et la technologie le plus loin possible, tout en les amenant le plus près possible des équipes. En d’autres termes, notre responsabilité, c’est d’obtenir la meilleure utilisation possible de l’IA et d’aider les personnes qui travaillent sur ces outils ou avec ces outils à se les approprier pleinement »

competences-metier

Compétences

Le métier de Coach ou Entraîneur d’Intelligence combine des compétences techniques avec des compétences en communication, en formation et en conseil stratégique. Un IA Trainer devra impérativement pouvoir s’appuyer sur la base de compétences suivantes :

  1. Compétences techniques liées de près ou de loin à l’IA:
  • Compréhension des concepts fondamentaux de l’IA, notamment le machine learning, le deep learning ou encore  l’apprentissage supervisé et non supervisé ;
  • Maîtrise des outils, des frameworks et des langages de programmation couramment utilisés en IA, tels que Python, TensorFlow, PyTorch, Scikit-learn ;
  • Capacité à développer, à tester et à déployer des modèles d’IA pour résoudre des problèmes spécifiques.
  1. Compétences en analyse de données et en data science :
  • Capacité à collecter, à nettoyer, à analyser et à interpréter des données pour former des modèles d’IA ;
  • Connaissance des techniques d’analyse statistique et des méthodes de visualisation des données.
  1. Compétences en communication et en pédagogie :
  • Excellentes compétences en communication pour expliquer des concepts complexes d’IA de manière claire et compréhensible à différents publics, qu’il s’agisse de professionnels techniques ou non techniques ;
  • Capacité à former, à encadrer et à coacher des individus ou des équipes sur les principes et les pratiques de l’IA.
  1. Compétences en résolution de problèmes et en analyse critique :
  • Capacité à identifier, à analyser et à résoudre des problèmes liés à la mise en œuvre et à l’optimisation de solutions d’IA ;
  • Capacité à évaluer les avantages, les risques et les implications éthiques des solutions d’IA.
  1. Compétences en gestion de projet:
  • Capacité à travailler efficacement en équipe, à collaborer avec différents départements et parties prenantes, et à gérer plusieurs projets simultanément ;
  • Capacité solide à planifier, organiser et superviser des initiatives liées à des technologies complexes.

Enfin, il ne faut pas négliger l’importance des connaissances qui s’appliquent au domaine spécifique auquel seront appliquées les solutions d’IA. En d’autres termes, le Coach d’IA doit être familier du domaine d’exercice de son entreprises : la santé, la production industrielle, la comptabilité, l’agriculture, l’assistance pour véhicules, parmi tant d’autres exemples possibles. Comprendre le secteur d’application de manière approfondie, c’est garantir plus d’efficacité pour la solution et une mise en œuvre plus rapide des optimisations.

Qualités

En raison de ses interactions soutenues avec les équipes de data science et de développement, dans le but de comprendre les besoins et les exigences en matière de modèles d’IA, l’IA Trainer doit faire preuve d’excellentes aptitudes à la collaboration et aux relations interpersonnelles. La bonne communication, la rigueur et l’esprit critique sont une fois encore essentiels pour la réussite des initiatives techniques.

Niveau d’études nécessaire

Les postes de Coach ou Entraîneur d’IA sont généralement accessibles à partir d’un Bac +5. De très rares exceptions sont possibles, avec des recrutements à Bac +3. Dans ce cas de figure, les professionnels doivent justifier d’une solide expérience en programmation, en analyse de données ou en apprentissage automatique.

Quelle formation choisir ?

Vous envisagez de vous orienter vers un profil de Coach en IA ou d’IA Trainer ? La Guardia School fait partie des écoles qui répondent parfaitement aux besoins propres au métier et à beaucoup d’autres métiers liés à l’Intelligence Artificielle. En effet, l’établissement propose une formation s’appuyant tout autant sur les compétences techniques que sur les compétences comportementales.

À travers un parcours en deux temps, qui permet la préparation d’un Bachelor (titre RNCP niveau 6, organisé sur 3 ans) et/ou d’un Master de type MSc (titre RNCP niveau 7 organisé sur 2 ans), la Guardia School aborde :

  • le Développement informatique, avec un focus particulier sur les langages C, C++ et Python dès les premières années d’étude ;
  • l’algorithmie ;
  • le développement web (HTML5, CSS3, PHP, MySQL) ;
  • les questions liées aux technologies modernes et à l’IA
  • le travail pluridisciplinaire, la communication et la gestion de projet ;
  • sans oublier un éclairage particulier sur tous les enjeux de cybersécurité.

Grâce à des travaux pratiques et à des périodes de stage, les étudiants sont placés dans les meilleures conditions pour développer un savoir complet, pertinent et opérationnel.

En savoir +

Dans quel secteur travailler ?

Le propre de l’Intelligence Artificielle est d’ouvrir un infini de possibilités :

  • non seulement en termes de perspectives technologiques ;
  • mais aussi en ce qui concerne les champs d’application envisageables. De fait, tous les secteurs ou presque sont concernés et peuvent trouver une utilité dans les outils basés sur l’Intelligence Artificielle. Les services d’un Coach d’IA peuvent donc être sollicités à peu près dans n’importe quel contexte. En d’autres termes, les horizons sont larges et rassurants au moment de la recherche d’emploi.

Les domaines les plus fréquemment mentionnés, pour leurs forts besoins en IA et en professionnels de l’IA, sont ceux :

  • de la santé ;
  • de l’industrie en général ;
  • les entreprises de l’informatique dans leur globalité ;
  • de la finance (banque et assurance) ;
  • et de l’aéronautique.

Pour se démarquer et, peut-être, repérer des offres d’emploi avec une longueur d’avance sur les autres candidats, on pourra aussi scruter les opportunités du côté de l’agriculture, de l’audiovisuel ou de la comptabilité, par exemple. Partout où il y a des services, des outils, des produits ou des processus à améliorer, l’IA est pertinente : le conseil numéro un est donc d’élargir ses recherches au maximum.

Les entreprises qui recrutent des Coachs d’IA / Entraîneurs d’IA

Parmi les offres d’emploi récentes, on a pu relever des opportunités auprès des entités suivantes :

  • l’expert en comptabilité Cogedis ;
  • le Groupe EDF ;
  • la société suisse de conseil en management et transformation numérique Eraneos ;
  • IBM ;
  • le Groupe Meta (Facebook, Instagram, …)
  • ou encore le Groupe Thales.

On trouvera facilement des opportunités de postes de Développeur IA sur les pages suivantes :

  • Indeed.com ;
  • HelloWork.fr ;
  • LinkedIn ;
  • Cyberjobs.fr ;
  • Apec.fr ;
  • et tous les portails RH des entreprises mentionnées précédemment.

Salaire

Un Coach en IA abordant ses premiers postes peut espérer partir sur une base de 2 900 euros bruts mensuels. En fonction de ses compétences en programmation, de sa maîtrise des sujets de machine learning et de la teneur de ses expériences professionnelles passées, il peut néanmoins réussir à négocier à salaire allant jusqu’à 1 000 de plus, soit 3 900 euros par mois.

Pour un profil justifiant de 3 ans d’expérience, il est possible d’atteindre la barrière symbolique des 4 500 euros bruts par mois.À partir de 5 ans d’expérience, le salaire de base est de 5 000 euros et peut aller jusqu’à 6 700 euros bruts par mois pour les profils les plus complets.

Source salaires : enquête interne auprès des professionnels + étude cabinet Michael Page + étude cabinet Hays.

NB : les métiers de la cybersécurité sont récents. L’estimation du salaire se base sur peu de données. Le salaire peut être parfois surévalué ou sous-évalué. Nous affinerons sa pertinence lors de la prochaine édition du Guide des Métiers de la cybersécurité.

Une main qui tient 6 billets, 200, 500, 100, 50, 10 euros et 1 billet de 100 dollars

Une main qui tient 6 billets, 200, 500, 100, 50, 10 euros et 1 billet de 100 dollars

Evolution de carrière

Un IA Trainer souhaitant se reconvertir pourra occuper différentes places sur la chaîne de développement de projets liés à l’Intelligence Artificielle. Il aura cependant davantage de chances de percer sur les postes suivants :

  1. Explicateur d’IA: C’est une évidence, notamment parce que les missions du Coach d’IA se confondent souvent avec celle de l’Explicateur sur la partie « formation » et « accompagnement des équipes » dans l’intégration des principes de l’IA. En se redéfinissant en tant que tel, le professionnel fera surtout preuve d’un désir de laisser de côté la partie plus technique pour se concentrer sur une dimension de vulgarisation et de démocratisation des logiques de l’IA.
  2. Contrôleur des performances: Compte tenu de son expérience de testeur, l’IA Trainer a toutes les qualités et compétences requises pour intervenir en amont d’un projet d’IA, dans le but d’optimiser les outils développés sans attendre les retours utilisateur.
  3. Consultant en IA ou Expert en IA: Après plusieurs années d’expérience et sur la base d’une connaissance technique très solide, le Coach d’IA pourra se positionner comme Consultant indépendant en IA pour intervenir sur des sujets variés, auprès de multiples entreprises. Il pourra également revendiquer un titre d’Expert en IA, à valoriser soit directement au sein d’une structure, soit en exerçant sous statut indépendant.
  4. Chargé de projet IA : Grâce à ses compétences complémentaires en gestion de projet et en technologie, l’Entraîneur d’IA peut défendre sa place comme Chargé de projet. Il gagne alors une vision plus globale et plus transversale.

Les avantages et inconvénients

Pour Matthieu J., la principale difficulté du métier tient principalement « à sa nouveauté et donc à une certaine difficulté d’identification. Les entreprises ne savent pas encore vraiment qui est le Coach en Intelligence Artificielle. Non seulement parce que le titre n’apparaît pas souvent dans le jargon, pas plus qu’IA Trainer, alors que la fonction est assez commune aux États-Unis par exemple. Par ailleurs – et tous ces points sont liés –, les missions du Coach ou de l’Entraîneur ne sont pas toujours claires et peuvent être variables selon les besoins, comme on l’a vu. Est-il plutôt Explicateur d’IA ? Plutôt testeur ? Ce manque de précision peut bloquer certains développements de carrière. Cela peut du moins retenir de se diriger vers ce poste qui est pourtant passionnant. À l’heure actuelle, c’est peut-être préférable, car les offres d’emploi sont encore assez peu nombreuses sur ce poste précis. La conclusion, c’est que le métier a besoin de mieux se dessiner. Il va gagner à être connu. Et je vois là le vrai point positif de l’histoire : compte tenu de ce point de départ et des évolutions encourageantes de la technologie, les personnes qui travaillent sur le même poste que le mien devraient pouvoir se réjouir, peu à peu, d’une reconnaissance croissante et d’opportunités plus naturelles ! Comme tous les métiers de l’IA, le nôtre est aussi un métier d’avenir ».

01010011 01101001 00100000 01110100 01110101 00100000 01100101 01110011 00100000 01101001 01100011 01101001 00100000 01100011 00100111 01100101 01110011 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110100 01110101 00100000 01100011 01101000 01100101 01110010 01100011 01101000 01100101 01110011 00100000 01110001 01110101 01100101 01101100 01110001 01110101 01100101 00100000 01100011 01101000 01101111 01110011 01100101 00101110 00100000 01010110 01100001 00100000 01110110 01101111 01101001 01110010 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01100100 01100101 00100000 01110011 01101111 01110101 01110010 01100011 01100101 00101110

Devenir Coach d’IA / Entraîneur d’IA

Quelles sont les missions du Coach d’IA / Entraîneur d’IA ?

Le Coach d’IA a pour missions principales : évaluer les besoins et objectifs de l'organisation, fournir des conseils stratégiques, assurer la formation sur les concepts et outils d’IA, développer les compétences nécessaires, superviser les projets d’IA et évaluer et optimiser les solutions mises en place.

Quel est le salaire du Coach d’IA / Entraîneur d’IA ?

Le salaire d'un Coach d’IA peut varier en fonction de l'expérience et des compétences. Pour les débutants, le salaire mensuel moyen est d'environ 2 900 euros bruts, mais peut atteindre jusqu'à 3 900 euros avec de bonnes compétences et expériences. Avec 3 ans d'expérience, le salaire peut atteindre jusqu'à 4 500 euros, et à partir de 5 ans d'expérience, il peut aller jusqu'à 6 700 euros bruts par mois pour les profils les plus qualifiés.

Quel niveau d’étude pour devenir Coach d’IA / Entraîneur d’IA ?

Les fonctions de Coach ou Entraîneur d’IA sont habituellement accessibles aux détenteurs d'un diplôme de niveau Bac +5. Quelques exceptions existent, avec des recrutements à Bac +3, mais nécessitent une expérience substantielle en programmation, en analyse de données ou en apprentissage automatique.

Quel Bac choisir ?

Il est conseillé de suivre un programme dans le domaine du Bac Scientifique pour devenir Coach d’IA / Entraîneur d’IA.

Quelle est la formation pour devenir Coach d’IA / Entraîneur d’IA ?

Guardia Cybersecurity School offre un programme de Bachelor de trois ans (niveau 6 du RNCP) comprenant huit modules couvrant les fondamentaux de la cybersécurité et de la gestion des systèmes d'information. En complément, l'école propose un programme MSc en expert en cybersécurité (niveau 7 du RNCP), qui répond de manière exhaustive aux exigences en matière de cybersécurité pour les entreprises et les institutions.

metiers-proche-bg

Métiers proches de Coach d’IA / Entraîneur d’IA

Continuez vos recherches autour des métiers de la cybersécurité :