Orientation

Demain Spécialiste Cyber : sensibilise les jeunes aux métiers de la cybersécurité

Romain Charbonnier
Par Romain Charbonnier
Journaliste indépendant
Contenu mis à jour le
Demain Spécialiste Cyber : sensibilise les jeunes aux métiers de la cybersécurité
Ce lundi 13 novembre, une campagne nationale pour faire découvrir la cybersécurité et ses métiers a été lancée. Destinée à toucher le plus grand nombre d’élèves du collège au lycée, l’opération « DemainSpécialisteCyber » doit permettre de susciter des vocations.

En France, le secteur de la cybersécurité manque cruellement de talents. 15 000 postes sont toujours vacants malgré les opportunités offertes aux candidats et la variété des missions. Développeur malware, expert, consultant, red teamer, analyste SOC, hacker éthique… les métiers se comptent par dizaines et un grand nombre sont accessibles dès bac +3 voire désormais bac +2. Dans ce contexte de pénurie qui pourrait s’accentuer dans le futur, tous les moyens sont bons pour donner envie aux jeunes de rejoindre les rangs de la cybersécurité. C’est pourquoi, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), le ministère de l’Education nationale et le Campus Cyber se sont réunis pour construire ensemble une campagne de communication nationale. Une opération baptisée « DemainSpécialisteCyber » qui s’adresse principalement aux publics collégiens et lycéens. « Il est indispensable de former davantage. Or, nous le savons, susciter des vocations pour les carrières scientifiques et a fortiori numériques et cyber nécessite de convaincre au plus tôt que ces carrières sont à la portée de chacune et chacun. C’est ce à quoi s’attelle la campagne « DemainSpécialisteCyber » », souligne Vincent Strubel, directeur général de l’Anssi dans le communiqué du lancement de l’initiative.

Convaincre les jeunes filles

Cause nationale, les acteurs entendent attirer les jeunes – les jeunes femmes en particulier – vers la filière en leur présentant les différents métiers, les profils recherchés, les opportunités, les formations adaptées, etc. « Faire connaître les métiers de la cyber, c’est mieux faire connaître les métiers d’avenir, susciter des vocations, notamment chez les jeunes filles, dans un secteur économique qui a du sens et qui permettra à la France d’assurer sa souveraineté dans les années à venir », précise Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale. Seulement 11 % des professionnelles de la cyber sont des femmes. Promouvoir la cybersécurité auprès d’elles relève donc d’une démarche essentielle. Pour cela, la campagne lancée ce lundi 13 novembre s’appuie sur un dispositif de grande envergure décliné en six actions.

interviews
les étudiantes de guardia Cybersecurity school témoignent :
Prévisualisation youtube bouton play youtube
Prévisualisation youtube bouton play youtube
Prévisualisation youtube bouton play youtube

Un site internet complet

D’abord avec le lancement d’un site internet dédié : www.demainspecialistecyber.fr. Sur celui-ci, élèves, parents et enseignants peuvent y retrouver des témoignages de professionnels comme Edouard, responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) ; Juliette, coordinatrice sécurité ; Caroline, chercheuse en sécurité des SI ou bien Alexandre, opérateur analyste SOC. A chaque fois, une vidéo les présente avec une fiche détaillée sur le métier et le type de formation à envisager. Des ressources sont aussi consultables et renvoient sur des sites partenaires comme un article portant sur la féminisation des métiers de la cybersécurité publié sur le site de CampusCyber. Des fiches créées par l’Anssi sont enfin disponibles afin de comprendre la base de la cybersécurité ou encore la consultation d’un MOOC sur la protection numérique.

UN SITE INTERNET COMPLET

Vous souhaitez travailler dans la cybersécurité ?
2 FORMATIONS DE POST BAC À BAC+5 100% dédiées à la cybersécurité
Nos programmes de formation sont pensés avec les entreprises du secteur de la cybersécurité et du digital pour maximiser l’employabilité de nos étudiants. Le Bachelor a été construit pour transmettre de solides bases de développement informatique tout en parcourant progressivement les notions clés de la cybersécurité. Le MSc est à 100% dédié à la cyber et spécialise dans un métier de la cybersécurité. Nos diplômes sont reconnus par les entreprises et par l’Etat, ils délivrent en fin de cursus un titre RNCP de niveau 6 (Bac+3) ou 7 (Bac+5).
bachelor
logo-bachelor
BACHELOR (BAC+3)
DÉVELOPPEUR INFORMATIQUE OPTION CYBERSÉCURITÉ
master-of-science
logo-mos
MASTER OF SCIENCE (BAC+5)
EXPERT
CYBERSÉCURITÉ

Des fiches pédagogiques et des actions pratiques

Une seconde action de la campagne – s’inscrivant dans la découverte des métiers du numérique mis en place pour les élèves de la 5ème à la 3ème – porte sur la distribution à plus de six millions d’élèves de six fiches valorisant six métiers de la cybersécurité. Une autre sur l’organisation au sein de certains établissements scolaires d’hackathons donnant l’occasion aux élèves concernés de concevoir leurs propres jeux sur la cybersécurité.

Responsable cybersécurité

Des challenges ludo-pédagogiques sont par ailleurs proposés aux jeunes avec le lancement de la plateforme The Osint Project. L’Osint étant une technique de renseignement de sources ouvertes dont l’usage permet de tirer des prévisions ou une meilleure compréhension d’un phénomène identifié.

Autre élément de la campagne, PIX Cyber. Un outil qui permet à tous de tester son niveau de compétences en matière de numérique notamment sur les sujets de protection et de sécurité. Une plateforme conçue par l’Éducation nationale. S’ajoute enfin la diffusion sur les médias de France Télévisions de spots TV valorisant les métiers de la cybersécurité. A travers ce type d’actions, « DemainSpécialisteCyber » vise ainsi à convaincre les plus jeunes à envisager leur avenir dans un domaine dynamique qui ne cesse de se développer.

fiches métiers

découvrez les professions de la cybersécurité :

84 fiches des métiers de la cybersécurité et + des conseils de professionnels dans notre guide. Découvrez pour chaque métier : missions, formation, niveau d’étude, compétences, salaires. Bonus : dans chaque fiche des interviews de professionnels du secteur de la cybersécurité qui donnent leurs conseils pour réussir dans leur métier.

Une campagne en réponse aux ambitions de la filière

« Le numérique deviendra le premier employeur du pays en 2030. Les effectifs cyber ont augmenté de 89 % ces dernières années, mais restent en dessous de la demande malgré des salaires très attractifs. Cette campagne indispensable à notre attractivité casse les codes et change notre image encore trop geek et masculine », précise Michel Van Den Berghe, président du Campus Cyber. Si la France compte 52 000 emplois dans la cybersécurité (en 2021), demain le gouvernement entend en créer 37 000 d’ici 2025. Pour répondre à la stratégie nationale d’accélération de la cybersécurité qu’il a lancée en 2021, cela nécessite de s’appuyer sur l’axe de la formation et de l’apprentissage. D’autant que le secteur ne recrute pas seulement des profils à bac +5.

UNE CAMPAGNE EN RÉPONSE AUX AMBITIONS DE LA FILIÈRE

Des recrutements à tous les niveaux

Si ce niveau est encore très attendu dans 46 % des offres d’emploi du marché, des professionnels à bac +2 à bac +4 sont également très demandés (26 %). C’est vrai pour des métiers d’intégrateur, de développeur ou encore de technicien cybersécurité. Une étude de l’Anssi portant sur Les profils de la cybersécurité le souligne. Alors que la cybersécurité manque de talents et que les besoins se font de plus en plus forts, cela ne veut pas dire pour autant que n’importe quel profil est recruté. Disposer d’un parcours académique en cybersécurité et d’une certification sont des points recherchés. Dans ce contexte, la campagne « DemainSpécialisteCyber » se présente donc comme un outil indispensable pour sensibiliser la cybersécurité et faire découvrir la richesse de ses métiers aux plus jeunes. De quoi répondre aux enjeux d’emploi et de compétences de la filière.

DES RECRUTEMENTS À TOUS LES NIVEAUX